26.03.2019, 05:30

Val-de-Ruz: la mobilisation des parents contre la scolarisation hors village ne suffit pas

chargement
Dès août 2019, près de 240 élèves du Cercle scolaire de Val-de-Ruz ne fréquenteront plus le collège du village.

Education Près de 70 parents d’élèves ont assisté, ce lundi 25 mars, à la séance du Conseil général de Val-de-Ruz. Mais la forte mobilisation n’a pas convaincu les élus, qui ont refusé la motion populaire contre la réorganisation de l'école. Les 1353 signatures en faveur de la scolarisation dans le village de domicile ont toutefois ouvert le débat.

«Ces 1353 signatures (réd: alors que 41 suffisaient) montrent qu’il y a un malaise. On doit se poser des questions: pourquoi tant de désaccords?», a insisté le conseiller général de Val-de-Ruz Alain Lugon. L’appel de l’élu des Verts à soutenir la motion populaire contre la réorganisation de l’école n’a pas été entendu.

Ce lundi soir 25 mars, le texte contre la scolarisation hors du village de domicile a été balayé avec 20 non, 12 oui, et une abstention. La présence d’une septantaine de parents à la séance du Conseil général n’a pas fait pencher la balance.

Communication à revoir

Dès la prochaine rentrée d’août, près de 240 écoliers des cycles 1 et 2 seront donc déplacés. Leur nombre pourrait toutefois être réduit, a annoncé la conseillère communale Anne-Christine Pellissier, mais seulement après avoir négocié avec le Département cantonal de l’éducation.

Malgré le refus du législatif, les parents sont satisfaits que des élus aient pris la parole pour dénoncer la mauvaise communication dans ce dossier. Ils vont se concerter afin de décider si d’autres actions seront lancées, signale Eric Amez-Droz, au nom des motionnaires.

A lire aussi : Val-de-Ruz: «Mon enfant a le droit de fréquenter l’école de son village»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

EducationVal-de-Ruz: 1200 signatures pour dire non à la scolarisation hors du village de domicileVal-de-Ruz: 1200 signatures pour dire non à la scolarisation hors du village de domicile

EducationVal-de-Ruz: «Mon enfant a le droit de fréquenter l’école de son village»Val-de-Ruz: «Mon enfant a le droit de fréquenter l’école de son village»

Top