02.08.2015, 19:43

Un pur vaudeville joué à Savagnier

chargement

La compagnie théâtrale du Poulailler remonte sur scène dès demain soir pour six représentations à Savagnier. Au menu: «Boeing Boeing», une comédie créée en 1960 par Marc Camoletti. Une séance est aussi prévue à Noiraigue.

La troupe de Savagnier jouait en principe chaque automne. Mais la préparation de cette pièce a été bouleversée par le décès en mars dernier d'Henry Falik, metteur en scène de la compagnie depuis ses débuts en 2003.

Dans le pur style vaudeville, un habile Don Juan se constitue un harem de trois hôtesses de l'air, employées par trois compagnies différentes. Grâce aux fuseaux horaires, les trois belles ne risquent jamais de se rencontrer. Jamais? Seulement jusqu'au jour où un Boeing plus rapide est mis en service. Car dès lors, les horaires des trois hôtesses se télescopent...

Pour interpréter ce grand classique du théâtre de boulevard parisien, six des dix membres actifs du Poulailler endossent un rôle. Deux hommes et quatre femmes.

En ce qui concerne la mise en scène, au décès d'Henry Falik, c'est Géraldine Chatelain, jusque-là comédienne dans la troupe, qui a repris le flambeau. /axb

Savagnier, salle de spectacles: les vendredis et samedis 14, 15, 21 et 22 janvier à 20h30; les dimanches 16 et 23 janvier à 17 heures. Noiraigue, salle de gymnastique: samedi 29 janvier à 20h15. www.lepoulailler.ch


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

RénovationBelle comme un sou neuf, la boutique CSP de La Jonchère ouvre ses portesBelle comme un sou neuf, la boutique CSP de La Jonchère ouvre ses portes

EducationLes élèves de Boudevilliers pourront fréquenter l’accueil parascolaire de FontainesLes élèves de Boudevilliers pourront fréquenter l’accueil parascolaire de Fontaines

ConsommationThierry Besancet, éleveur à Cernier: «La vente directe est plus rentable»Thierry Besancet, éleveur à Cernier: «La vente directe est plus rentable»

«La vente directe est plus rentable»

L’opération «Février sans supermarché» met l’accent sur les autres formes de distribution. Comme la vente directe,...

  19.02.2020 11:16
Premium

Appel à témoinsVal-de-Ruz: un homme retrouvé inconscient au milieu de la nuitVal-de-Ruz: un homme retrouvé inconscient au milieu de la nuit

ExpositionValangin: cinq femmes artistes réunies sous un même toitValangin: cinq femmes artistes réunies sous un même toit

Top