24.07.2020, 12:00
Lecture: 4min

Un couple de Valangin a eu gain de cause: le gendarme couché «bruyant» a été supprimé

Premium
chargement
L'affiche posée au bord de la route par Nicole et Jean-Pierre Jeanneret n'est plus nécessaire.

Nuisances sonores Après plus de quatre ans de négociations avec le canton et la commune de Valangin, Nicole et Jean-Pierre Jeanneret ont réussi à faire enlever le ralentisseur à la sortie du village. Le couple n’a plus à supporter le vacarme des multiples freinages et accélérations causés par le dos-d’âne.

«On s’est bagarré pendant quatre ans et demi, mais le gendarme couché a été enlevé!», jubilent Nicole et Jean-Pierre Jeanneret. La persévérance du couple a porté ses fruits: le 14 juillet, le ralentisseur situé à côté de leur maison, à la sortie est de Valangin, a été retiré. Un soulagement pour les retraités qui subissaient le vrombissement des moteurs de véhicules, accélérant et freinant à tout va.

A force de discussions et de courriers envoyés au canton et à la commune, mari et femme ont eu gain de...

À lire aussi...

Nuisances sonoresValangin: un couple dénonce le «sale bruit» causé par un gendarme couchéValangin: un couple dénonce le «sale bruit» causé par un gendarme couché

Top