05.06.2019, 10:25

Ligne directe: et si on parlait de la future gare de Cernier?

chargement
Les Verts de Val-de-Ruz s’inquiètent que le projet de gare à Cernier se développe sans l'avis de la population.

Transports Les Verts de Val-de-Ruz ont déposé une motion au Conseil général de la commune demandant de «s’intéresser activement à la future gare de Cernier» qui devrait voir le jour avec la réalisation de la ligne directe Neuchâtel – La Chaux-de-Fonds.

Mardi, le Conseil national a donné son feu vert à l’aménagement des infrastructures ferroviaires à l’horizon 2035, qui comprennent la ligne directe NeuchâtelLa Chaux-de-Fonds. Et qui dit liaison entre le Haut et le Bas dit gare à Cernier. «Ça bouleversera la vie des habitants de Val-de-Ruz», se réjouit Laurent Debrot, conseiller général vaudruzien.

Craignant que «le projet se développe en catimini dans les services de l’Etat, accessoirement du Conseil communal, sans contact avec la population», les Verts de Val-de-Ruz ont déposé une motion au Conseil général de la commune – qui se réunira le 24 juin – demandant de «s’intéresser activement» au futur pôle.

Coût: 40 millions

«C’est une magnifique opportunité de repenser la mobilité dans la commune, mais il est indispensable d’inclure la population dans les discussions», poursuit Laurent Debrot, premier signataire de la motion. Les écologistes invitent ainsi l’exécutif à organiser dans les plus brefs délais une démarche participative pour définir les grandes lignes du projet.

«Cette gare sera très attractive avec les deux pôles urbains cantonaux, à moins de 10 minutes de notre commune ou, par exemple, Lausanne à 50 minutes», souligne le conseiller général.

Le canton financera l’aménagement de la future gare dont le coût avoisinera 40 millions. Elle devrait prendre ses quartiers entre la Migros et le site d’Evologia, mais sous quelle forme?

Les idées fusent

Les Verts regorgent d’idées: une gare routière et un réseau de transports publics performants? Un nouveau quartier habitable avec une zone commerciale? Un pôle de l’administration cantonale, voire le siège du Grand Conseil? L’élu imagine aussi de chauffer le site avec le futur tunnel de sécurité de la nouvelle ligne. «C’est un potentiel énergétique important», observe-t-il.

Les démarches participatives sont tendance depuis quelques années. Pourtant, les citoyens restent souvent sur leur faim en découvrant que leurs propositions n’ont pas été retenues, reconnaît l’élu. Pour y remédier, «il faut expliquer clairement aux gens ce qui peut être réalisé ou pas, sans laisser croire que tout est possible afin d’éviter qu’ils ne soient déçus», note encore Laurent Debrot.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

RailLigne directe: les parlementaires neuchâtelois réjouis par le vote du NationalLigne directe: les parlementaires neuchâtelois réjouis par le vote du National

RailLa ligne directe Neuchâtel – La Chaux-de-Fonds passe la rampe du NationalLa ligne directe Neuchâtel – La Chaux-de-Fonds passe la rampe du National

RailAu Conseil des Etats, la ligne directe Neuchâtel – La Chaux-de-Fonds franchit l’avant-dernier obstacleAu Conseil des Etats, la ligne directe Neuchâtel – La Chaux-de-Fonds franchit l’avant-dernier obstacle

RailL'ancienne ligne Neuchâtel - La Chaux-de-Fonds assainie malgré la future liaison directe?L'ancienne ligne Neuchâtel - La Chaux-de-Fonds assainie malgré la future liaison directe?

SolutionsIls ont l'avenir de la ligne directe Neuchâtel - La Chaux-de-Fonds entre leurs mainsIls ont l'avenir de la ligne directe Neuchâtel - La Chaux-de-Fonds entre leurs mains

Top