28.05.2018, 17:35

Les betteraves sucrières ont la cote au Val-de-Ruz

Premium
chargement
Début mai, une vingtaine d’agriculteurs s’étaient donné rendez-vous chez Johnny Ruchti (2e depuis la gauche) à Cernier. Il y a trois ans, il a été le premier Vaudruzien à se lancer dans la culture de betteraves sucrières.

Agriculture Alors que pendant quarante ans, les betteraves sucrières avaient disparu au Val-de-Ruz, la politique agricole encourage aujourd'hui les paysans à produire cette culture. Visite chez Johnny Ruchti, premier Vaudruzien à s'être lancé il y a trois ans "dans le sucre".

Après quarante ans durant lesquels les betteraves sucrières avaient disparu des champs vaudruziens, le sucre est à nouveau au goût du jour.  Au Val-de-Ruz, Johnny Ruchti, avec un collègue, a été le premier, il y a trois ans, à en cultiver à 800 mètres d’altitude, à Cernier. En 2018, quatre Vaudruziens se sont également laissés convaincre. Preuve que cette...

À lire aussi...

Appel à témoinsVal-de-Ruz: un homme retrouvé inconscient au milieu de la nuitVal-de-Ruz: un homme retrouvé inconscient au milieu de la nuit

ExpositionValangin: cinq femmes artistes réunies sous un même toitValangin: cinq femmes artistes réunies sous un même toit

BreakdanceSavagnier: crêpes à la cantine, initiation au breakdance et aux graffitis dans la salleSavagnier: crêpes à la cantine, initiation au breakdance et aux graffitis dans la salle

JusticeDrame de la compostière du Val-de-Ruz: "On peut enfin passer à autre chose"Drame de la compostière du Val-de-Ruz: "On peut enfin passer à autre chose"

Fait diversVal-de-Ruz: l'exploitant de la compostière condamnéVal-de-Ruz: l'exploitant de la compostière condamné

Top