28.11.2018, 16:42

Dans un climat financier toujours morose, Val-de-Ruz espère une embellie dès 2020

chargement
Le Conseil communal de Val-de-Ruz a présenté le budget 2019 ce mercredi 28 novembre.

Budget Les chiffres sont toujours rouge vif à Val-de-Ruz. Sans les 3 millions prélevés dans la réserve conjoncturelle, le budget 2019 présente un trou de 5,1 millions. L’exécutif espère une embellie dès 2020 avec la refonte de la péréquation intercommunale.

Les coupes dans les transports publics, la journée des aînés, les camps de ski ou le Bibliobus n’ont pas suffi à redresser la barre à Val-de-Ruz. Présenté par le Conseil communal ce mercredi 28 novembre, le budget 2019 affiche un trou de 5,1 millions de francs, pour un total de charges de près de 85 millions. Grâce aux prélèvements dans la réserve conjoncturelle, le déficit s’élève finalement à 2,1 millions.

Le grand argentier Cédric Cuanillon se veut toutefois confiant. Il prône une année de patience, notamment en regard de la refonte de la péréquation intercommunale. «Si ça évolue favorablement, la commune devrait constater une amélioration de 4 millions de francs dès 2020.»

L’édile tient à préciser que, contrairement à ce qui a été écrit dans les médias ces derniers jours, «Val-de-Ruz n’est pas la grande gagnante de cette nouvelle mouture de la péréquation. Elle a payé et le fera encore en 2019, à hauteur de quelque 3,5 millions de francs par année sans aucune raison.»

A lire aussi : Le Conseil d’Etat neuchâtelois réforme la péréquation financière intercommunale

Pas de nouvelles coupes budgétaires

L’exécutif est conscient que les mesures économiques, qui ont permis une baisse des charges de près de 700’000 francs, ont suscité le mécontentement de la population. Le retrait de la commune de la bibliothèque ambulante a d’ailleurs occasionné le lancement d’une initiative communale (environ 1400 signatures sont nécessaires d’ici le 21 mars).

Mais les Vaudruziens peuvent se rassurer: il ne devrait plus y avoir d’autres coupes budgétaires dans les mois à venir. En revanche, même si la refonte de la péréquation devait influer favorablement pour Val-de-Ruz, les mesures d’économie décidées cette année resteront en vigueur, observe Cédric Cuanillon.

A lire aussi : Les Verts demandent le maintien du Bibliobus à Val-de-Ruz

«A ce stade, il y a encore trop d’incertitudes. Même avec les quatre millions supplémentaires de la péréquation, le trou ne serait pas comblé.» L’édile a rappelé que la hausse du coefficient fiscal de 5 points, refusé aux urnes en juin, aurait permis d’emmagasiner 2,7 millions de francs supplémentaires.

En dépit de l’exercice 2019 difficile, l’exécutif entend récompenser le personnel communal. «Il est impératif qu’une marque d’attention soit donnée au travers de l’attribution du premier échelon depuis trois ans.»

Cédric Cuanillon fait néanmoins remarquer que «c’est une opération zéro» pour les collaborateurs. A cause de la modification des conditions salariales, cet échelon permettra uniquement de maintenir le salaire net actuel des employés.

Val-de-Ruz n’est pas la grande gagnante de cette nouvelle mouture de la péréquation. Elle a payé et le fera encore en 2019, à hauteur de quelque 3,5 millions de francs par année sans aucune raison.
Cédric Cuanillon, chef des finances de Val-de-Ruz

8,9 millions d’investissements

Enfin, en 2019, le montant brut des investissements devrait atteindre 8,9 millions de francs pour la rénovation de la ferme Matile à Fontainemelon, l’entretien du réseau d’eau et les travaux routiers à Chézard.

En ce qui concerne l’école, la commune semble avoir atteint le pic des effectifs. Ce qui signifie que les coûts scolaires devraient se stabiliser. Cédric Cuanillon rappelle que Val-de-Ruz a supporté d’importantes dépenses en termes d’infrastructures, sachant que 25% de la population a moins de 20 ans. Le Conseil général se penchera sur le budget 2019 le lundi 17 décembre.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

énergieCrêt-Meuron: Tourisme neuchâtelois ne veut pas des éoliennesCrêt-Meuron: Tourisme neuchâtelois ne veut pas des éoliennes

PéréquationUn comité d’initiative réclame 23 millions de francs au Canton pour les communes d’altitudeUn comité d’initiative réclame 23 millions de francs au Canton pour les communes d’altitude

L’offensive des hauteurs

Un comité lance une initiative populaire cantonale pour que le Canton verse aux communes d’altitude 90% des 23 millions...

  13.12.2019 16:44
Premium
  Val-de-Ruz

LoisirsOn skiera samedi aux Bugnenets-SavagnièresOn skiera samedi aux Bugnenets-Savagnières

AccidentTrois accidents au Val-de-RuzTrois accidents au Val-de-Ruz

PolitiqueInondations et mobilité douce: les socialistes relaient «des préoccupations» des VaudruziensInondations et mobilité douce: les socialistes relaient «des préoccupations» des Vaudruziens

Top