03.08.2015, 09:16

Boudevilliers exploite sa situation pour se développer

chargement
Par Alain Prêtre

La commune de Boudevilliers occupe une position stratégique qui n'échappe pas aux investisseurs. Inventaire des implantations prévues sur le site de La Croisée.

A équidistance de La Chaux-de-Fonds et de Neuchâtel, axe naturel pour rejoindre le Val-de-Travers, Boudevilliers occupe une position stratégique. Un avantage qui la destine à devenir un pôle de développement économique important. Le Service cantonal des automobiles l'a bien compris pour transférer en 2012 ses services à la Croisée.

Les ambulances Roland, de Neuchâtel, ont fait la même analyse et occupent désormais les anciens locaux du Home de la Chotte qu'elles  partageront avec leurs consœurs d'ATS à La Chaux-de-Fonds. Société spécialisée dans le transport d'enfants handicapés, NRJ Sàrl, pilotée par Rémy Barthel, prendra ses quartiers à la Croisée dans un avenir proche. Les implantations ne s'arrêteront pas là.

La Fiduciaire FDA Fiduciaire SA, basée jusqu'ici à Neuchâtel, s'apprête à intégrer également l'étage supérieur de la Chotte. Daniel Anthoine, son responsable, explique son choix: «Nous ne pouvons pas mieux être placés, ici, entre le haut et le bas». RB Gestion, société spécialisée dans l'immobilier, prépare en quelque sorte le terrain au profit d'entreprises nouvelles.

Hôtel d'entreprises
Les fondations d'un vaste bâtiment sortent de terre entre la Chotte et l'Hôtel de la Croisée. «Cet espace de 2000 m2 est réservé aux entreprises qui veulent s'établir. Il est modulable à souhait et dispose de toute l'infrastructure en alimentation en eau, électricité, chauffage, téléphone», signale Günter Ottensmeyer, administrateur de RB Gestion Sàrl.

Les ambulances Roland et ATS ont mis une option sur un tiers de cet hôtel d'entreprises mais il y a place pour d'autres locataires. «Nous n'accueillerons pas d'activités bruyantes. Ce bâtiment conviendrait très bien, par exemple, à un cabinet médical ou à un atelier de réparation de voitures.

Bâtiment pour handicapés

La partie septentrionale, ouverte sur un espace vert, correspondrait aux besoins d'une garderie d'enfants». Les premiers occupants sont  attendus aux environs de Pâques 2012.

RB Gestion a acquis en outre la parcelle située au sud de la Chotte en vue d'y construire un immeuble ou des petites maisons destinées à recevoir des personnes à mobilité réduite. «La Santé publique est favorable à ce projet. Les appartements, de 12 à 24, cela reste à définir, seraient de plain-pied. Les occupants bénéficieraient sur demande des prestations proches».

Rémy Barthel  relève en effet que le personnel de son entreprise (ambulanciers, infirmières…) serait sur place pour répondre aux besoins des locataires qui auraient la possibilité encore de se faire livrer des repas à domicile par l'Hôtel de la Croisée.

Dans quelques mois le site de la Croisée (hormis le Scan) sera occupé par une bonne cinquantaine de travailleurs. Rémy Barthel et Günter Ottensmeyer auront injecté quelques millions de francs pour développer ce nouveau pôle d'activités.

L'offensive de la commune

«Notre grande force, c'est que nous découvrons que nous sommes hyper bien placés», observe Christian Masini, conseiller communal de Boudevilliers en charge de l'aménagement du territoire.

Le Service d'aménagement  du territoire vient tout juste de modérer les élans de cette commune qui sollicite l'extension de sa zone artisanale. «L'Etat émet un avis favorable, mais celui-ci est assorti d'immenses contraintes».

D'un naturel optimiste, Christian Masini tentera d'assouplir les réserves émises par l'Etat. L'une d'elle, en forme de question, demande aux autorités communales qu'elles démontrent le besoin d'une zone artisanale dans une période où la commune unique se profile».

Ce à quoi Christian Masini répond «qu'il est sans doute plus judicieux d'établir une zone artisanale à Boudevilliers plutôt qu'à Chézard ce qui évite un trafic supplémentaire dans la traversée de ces localités.» L'élu rappelle enfin que la zone artisanale et commerciale prévue accueillerait des entreprises de taille modeste et des bâtiments qui le seraient tout autant. «Il n'est pas question que nous l'ouvrions à une Migros ou à un Lidl». /APR


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Raid multisports IInscriptions au JRA 2020 ouvertes dès le 1er mars.Inscriptions au JRA 2020 ouvertes dès le 1er mars.

RénovationBelle comme un sou neuf, la boutique CSP de La Jonchère ouvre ses portesBelle comme un sou neuf, la boutique CSP de La Jonchère ouvre ses portes

EducationLes élèves de Boudevilliers pourront fréquenter l’accueil parascolaire de FontainesLes élèves de Boudevilliers pourront fréquenter l’accueil parascolaire de Fontaines

ConsommationThierry Besancet, éleveur à Cernier: «La vente directe est plus rentable»Thierry Besancet, éleveur à Cernier: «La vente directe est plus rentable»

«La vente directe est plus rentable»

L’opération «Février sans supermarché» met l’accent sur les autres formes de distribution. Comme la vente directe,...

  19.02.2020 11:16
Premium

Appel à témoinsVal-de-Ruz: un homme retrouvé inconscient au milieu de la nuitVal-de-Ruz: un homme retrouvé inconscient au milieu de la nuit

Top