18.04.2019, 16:19

Arnaques aux logos: la commune de Val-de-Ruz met en garde

chargement
Pour faire croire qu’elles ont été mandatées par la commune, ces sociétés frauduleuses ont fait figurer le logo de Val-de-Ruz sur leurs documents.

Fraude Des sociétés prétendument mandatées par la commune de Val-de-Ruz ont essayé de faire signer des contrats publicitaires à des entreprises du coin. En échange: leur logo aurait figuré sur un plan de la région. Les autorités vaudruziennes mettent en garde contre ces arnaques.

Les filous regorgent de créativité quand il est question de magouilles. La dernière en date: l’arnaque aux logos. Des entreprises du coin ont reçu un formulaire à signer, et à renvoyer par fax, pour faire figurer le logo de leur entreprise sur un plan de la région. Pour les convaincre, ces sociétés frauduleuses ont laissé croire qu’elles avaient été mandatées par la commune de Val-de-Ruz.

Elles n’ont pas hésité à faire figurer le logo de Val-de-Ruz sur leurs documents «afin de donner l’impression que ça vient de la commune», souligne le conseiller communal Cédric Cuanillon. Une fois la signature apposée et transmise à la firme frauduleuse, impossible de casser le contrat pendant toute sa durée, à savoir deux ans.

Indirectement visées par ces arnaques, les autorités vaudruziennes ont mis en garde la population, mercredi, via le site web communal. «La commune travaille uniquement avec des prestataires qu’elle a légitimés. Il ne faut en aucun cas répondre à ces publicités mensongères», insiste l’édile.

Dans le doute, il conseille de demander le document officiel fourni par la commune aux sociétés qu’elle mandate. Ou alors d’appeler la chancellerie. «Aucune entreprise n’a heureusement été arnaquée», note Cédric Cuanillon.

«Ces arnaques sont permanentes»

La police neuchâteloise a déjà averti la population à plusieurs reprises. «Ces arnaques sont permanentes. Tout ce qui est lié à la criminalité sur internet est en augmentation», relève Pierre-Louis Rochaix. Outre les arnaques aux logos, qui visent les entreprises, le porte-parole de la police rappelle qu’il existe une multitude de fraudes à l’encontre des particuliers.

Par exemple les faux courriels, comme l’arnaque au «faux neveu». Dans ce cas, une personne se faisant passer pour un parent éloigné demande une grosse somme d’argent, explique-t-il.

Toutes les régions sont touchées. Les principales victimes sont les personnes âgées, peu familiarisées avec internet, et donc plus vulnérables, ajoute-t-il. C’est pourquoi il est important «d’en parler et de rendre attentifs ses proches».

«Si on remarque quelque chose de suspect, il faut redoubler de vigilance. Et si une personne est victime d’une arnaque, elle peut s’annoncer à la police», indique encore Pierre-Louis Rochaix.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Mise en gardeSuisse romande: vague d’arnaques au numéro surtaxé au nom de la PosteSuisse romande: vague d’arnaques au numéro surtaxé au nom de la Poste

EscroquerieDes requérants d'asile et des étrangers vivant en Suisse arnaqués et menacés de renvoiDes requérants d'asile et des étrangers vivant en Suisse arnaqués et menacés de renvoi

escroquerieNouvelle vague d'arnaques au faux héritage ou au gain non réclaméNouvelle vague d'arnaques au faux héritage ou au gain non réclamé

Top