01.01.2019, 13:33

A Cernier, la Décharge se paye l'actu 2018

chargement
"La soucoupe est pleine", revue satirique par La Decharge, Cernier, 31 décembre 2018.

Rire La troupe du Val-de-Ruz a lancé sa revue satirique juste avant le Nouvel An. Quinze représentations sont prévues d'ici au 19 janvier à la Grange d'Evologia.

Amendes sautées, huiles avariées, cervelles trop cuites: La Décharge accommode les restes de 2018 accompagnés de calembours salés juste ce qu’il faut, à la Grange aux Concerts d’Evologia.

Preuve que l’actualité fait encore recette, «La soucoupe est pleine» a fait un tabac le 31, juste avant le réveillon. Le tout Val-de-Ruz est venu savourer près de 3 heures de gags. Il s’agissait, pour deux aliens couleur cornichon, de trier les humains qui échapperont à la fin du monde en embarquant dans le dernier vaisseau pour la planète Utopie.

Et ce sont les Vaudruziens qui cherchent à monter à bord en premier. Apparemment, la commune où il n’y a plus (plus de bibliobus, plus de camp de ski…), Val-de-Plus, fait fuir. Il sera bientôt vide, alors que les poches de ses conseillers communaux sont pleines.

Après, c’est surtout l’actu internationale qui a retenu l’attention des marrants: la longueur des robes de Meghan Markle, duchesse du Sussex (il y a un jeu de mots, pour ça); la disparition du chercheur abscons Stephen Hawking; les départs de Doris Leuthard et de Johann Scheider-Ammann.

Les moments les plus dramatiques de l’actualité internationale ne sont pas oubliés, avec ici une évocation de l’abandon du navir Aquarius, qui n’a pas pu poursuivre sa mission de sauvetage des migrants sous pavillon suisse. 

Pouvoir local presque épargné

Sur la longueur, on se paye surtout la fiole de Trump et de ses compères en news internationales. La revue est finalement assez gentille avec les gens du cru (sauf peut-être avec les antispécistes, qu’on mord à pleines dents). 

En revanche, côté arts de la scène, on est comblé. Une maîtrise du chant et de la danse, servis par de bons musiciens en «live», donne toute sa tenue au spectacle. Sans oublier les deux vieilles marionnettes grincheuses qui relancent les débats après les séquences plus méditatives.

 

Renseignements

La joyeuse bande donnera encore 15 représentations entre le 4 et le 19 janvier. Infos sur www.decharge.ch


Top