Un musée pour la mécanique d’art à Sainte-Croix

chargement

Art horloger Boîtes à musique, machines à écrire, caméras… A la fin du 19e siècle, quelque 40 fabriques employaient 1500 personnes à Sainte-Croix dans le domaine de la boîte à musique. Une histoire industrielle fabuleuse qui valait bien un musée.

 14.08.2021, 05:30
Premium
Le Cima abrite des automates et des boîtes à musique, mais aussi des machines à écrire, caméras et projecteurs… Autant de témoins du passé industriel de Sainte-Croix.
Le 16 décembre 2020, les savoir-faire en mécanique horlogère et en mécanique d’art ont été inscrits au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco, grâce à la candidature conjointe de la France et de la Suisse. De La Chaux-de-Fonds à Besançon, en passant par Sainte-Croix, Les Brenets et Morteau, nous vous proposons une série de portraits d’artisans ou de...

À lire aussi...

Art horloger (5/5)Sainte-Croix: François Junod ou la poésie des androïdesSainte-Croix: François Junod ou la poésie des androïdes

Art horloger (4/5)De Morteau à l’Elysée: Pequignet, l’horlogerie «made in France»De Morteau à l’Elysée: Pequignet, l’horlogerie «made in France»

Art horloger (2/5)Besançon: Philippe Lebru, le réveil de l’horloge de grand-papaBesançon: Philippe Lebru, le réveil de l’horloge de grand-papa

Art horloger (3/5)La Chaux-de-Fonds: Yvan Jeanneret, la déco dans la peauLa Chaux-de-Fonds: Yvan Jeanneret, la déco dans la peau

Top