19.09.2020, 05:30

«Souvenirs en live», l’air du temps d’Emanuele Saraceno

Premium
chargement
«Souvenirs en live», l’air du temps d’Emanuele Saraceno

Chronique Découvrez la chronique «Air du temps» d’Emanuele Saraceno

Voilà. La saison des festivals est terminée. Eeeuh, elle n’a jamais commencé! Et lorsqu’on entend Daniel Rossellat mettre déjà en garde quant à une possible annulation de Paléo 2021, on se dit qu’on n’est pas près de retrouver ces amas d’humains suants et pogotant si peu virus compatibles. Cependant, un des rares avantages d’avoir franchi le triste cap de la cinquantaine, est qu’on a pu se constituer pas mal de souvenirs. Alors, je vous propose...

À lire aussi...

Chronique«Je te dis vous», l’air du temps d’Emanuele Saraceno«Je te dis vous», l’air du temps d’Emanuele Saraceno

Chronique"Le trimestre de Noël", l'air du temps d'Emanuele Saraceno"Le trimestre de Noël", l'air du temps d'Emanuele Saraceno

Chronique«La phrase (stridente) de trop», l’air du temps d’Emanuele Saraceno«La phrase (stridente) de trop», l’air du temps d’Emanuele Saraceno

Covid-19Festi’neuch et le Chant du Gros toujours incertains pour 2021Festi’neuch et le Chant du Gros toujours incertains pour 2021

Festivals incertains pour 2021

L’autorisation, par le Conseil fédéral, de la tenue d’événements de plus de 1000 personnes ne permet toujours pas...

  18.09.2020 05:30
Premium

Top