20.10.2020, 14:00

Point de vue de Pierre Bühler: «Merci pour Mafalda!»

chargement
Mafalda et son créateur Quino, lors d'une exposition à Buenos Aires en 2014. Le dessinateur est décédé le 30 septembre.

Esprit critique Le théologien Pierre Bühler nous parle de Mafalda, le personnage emblématique du dessinateur argentin Quino, décédé récemment. Comme d’autres personnalités locales, nous l’invitons à s’exprimer sur des sujets d’actualité.

Le dessinateur argentin Quino, de son vrai nom Joaquín Salvador Lavado Tejón, nous a quittés le 30 septembre dernier, à l’âge de 88 ans. Mais ce dessinateur prolixe ne nous laisse pas seuls: il nous a légué une figure de bande dessinée qui continuera de nous interpeller. Je veux parler de Mafalda, la petite fille espiègle à la tignasse noire, regardant le monde avec un esprit critique et n’hésitant pas à exprimer ce qu’elle en pense!

«Si déjà tu pleures, pleure au moins pour une bonne raison!»

Même si son père spirituel s’en est allé, elle pourra nous accompagner dans nos luttes, avec sa perception aiguë des injustices et son dévoilement perspicace des inégalités. Elle qui, rentrant de l’école en pleurs, répond à sa mère inquiète: «Ne t’en fais pas, ça passera. Nous avions une leçon sur les droits humains.» J’imagine qu’elle supporterait mal d’entendre le même jour que la pandémie jettera plus de cent millions de personnes dans le monde sous le seuil de la pauvreté et que les milliardaires suisses ont vu leurs revenus augmenter de 29% durant la période de cette même pandémie.

Je la verrais aussi assez bien faire la grève du climat avec Greta Thunberg, elle qui n’a cessé de s’inquiéter de l’état de sa mappemonde, lui prodiguant des soins, lui faisant des pansements, lui mesurant la fièvre. Voyant un jour sa mère pleurer en pelant des oignons, elle lui avait apporté sa mappemonde, en lui disant: «Si déjà tu pleures, pleure au moins pour une bonne raison!»

J’ose imaginer également qu’elle viendrait avec nous, le 29 novembre, déposer un double oui dans l’urne, pour exiger des multinationales responsables et pour interdire à nos banques et caisses de pension des investissements dans la fabrication d’armes.

Alors, merci à Quino de nous avoir fait cadeau de Mafalda!


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ReligionPoint de vue de Pierre Bühler: «Un référendum malheureux…»Point de vue de Pierre Bühler: «Un référendum malheureux…»

Point de vue de Pierre Bühler: «McKinsey, spécialiste en asile…»Point de vue de Pierre Bühler: «McKinsey, spécialiste en asile…»

AsilePoint de vue de Pierre Bühler: «C’est bien, mais pas assez!»Point de vue de Pierre Bühler: «C’est bien, mais pas assez!»

Top