02.08.2015, 19:52

Petite fille, commence par apprendre à allaiter

chargement
Par JEAN-LUC WENGER

Depuis lundi, et grâce à la toile planétaire, les fillettes ne peuvent plus l'ignorer. Un fabricant de jouets ose la révolution: enfin un faux nourrisson que l'on peut allaiter. Cette percée technologique doit permettre de faire tout comme maman, «de la manière la plus naturelle possible», écrit l'audacieux concepteur marketing de la marque. Avec un argument imparable: «Elles pourront ainsi maîtriser les compétences nourricières dont elles auront besoin pour un jour élever leurs propres bébés en bonne santé». Ce n'est plus un slogan publicitaire, c'est carrément un modèle de société idéale.

Faire téter une poupée pour montrer aux petites filles le «naturel» de la situation, les place ainsi dans la seule voie à suivre. Après les soutiens-gorges pour enfants, les talons hauts pour être belles sur les podiums dès 6 ans et les strings pour les rendre sexy, il fallait bien inventer un truc pour les faire maman avant l'heure et à vie. Elles seront prêtes pour être de vraies femmes: belles, désirables et mamans allaitantes. Cette création, si peu innocente, récompense même la fillette d'un joli rot lorsqu'elle est rassasiée. Et là, on se demande si la poupée du fabricant espagnol ne va pas trouver son marché chez les adeptes des «reborn», ces poupées «ressuscitées» qui imitent furieusement le bébé vivant et qui plaisent plutôt aux dames d'un certain âge. Ainsi, trois générations de mères, donneront le sein de concert. Indécent? Non, innommable.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

SauvetageTomi Tomek sauve la vache fugueuseTomi Tomek sauve la vache fugueuse

BiodiversitéLa moule quagga sous surveillance dans le lac de NeuchâtelLa moule quagga sous surveillance dans le lac de Neuchâtel

ViolenceEclairage: «Parfait agresseur et parfaite victime: le mythe»Eclairage: «Parfait agresseur et parfaite victime: le mythe»

EntrepreneursA Xamax et au HCC, les patrons viennent aussi réseauterA Xamax et au HCC, les patrons viennent aussi réseauter

A Xamax et au HCC, on réseaute aussi

Chaque match de Xamax et du HCC est une occasion pour des dirigeants d’entreprises de se retrouver pour parler...

  17.02.2020 11:00
Premium

Chronique«Inoffensif, le parasite?», l’air du temps de Daniel Droz«Inoffensif, le parasite?», l’air du temps de Daniel Droz

Top