12.01.2018, 00:01

Une vitrine fait jaser à Cressier

Premium
chargement
La vitrine de la coach Edina Humbert fait causer à Cressier. Elle a dû demander une autorisation au Service des ponts et chaussées.

Polémique L'autocollant publicitaire installé par une coach sportive de Cressier n'est pas passé inaperçu. Pire, quelqu’un aurait dénoncé cet affichage auprès des autorités. Qui ont alors fait savoir à la principale intéressée qu'une autorisation était nécessaire pour une vitrine de cet acabit.

Attention: on ne peut pas faire n’importe quoi en termes de publicité. Edina Humbert, qui a investi des locaux rue du Château 2 à Cressier, l’a appris à ses dépens.

Coach sportif, cette quadragénaire a ouvert, en octobre dernier, un centre de bien-être dans le village neuchâtelois. Un mois plus tard, elle installait sur l’entier de sa...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top