22.03.2016, 01:19

Une star pour parler de non-violence

Premium
chargement
1/6  

NEUCHÂTEL Au collège des Charmettes, nonante élèves ont écouté hier matin Jean-François Bernardini, leader du groupe corse I Muvrini. Ils ont été touchés.

«Je ne suis pas venu vous faire une leçon de morale comme quelqu’un qui saurait tout. Je suis simplement un chercheur, je cherche un monde meilleur.» Dans l’aula du collège des Charmettes, à Neuchâtel, les élèves sont parfaitement silencieux et attentifs. C’est que la personne qui s’adresse à eux en ce lundi matin n’est pas n’importe qui. Jean-François Bernardini...

À lire aussi...

CirculationNeuchâtel: le tunnel des gorges du Seyon sera fermé pendant deux nuitsNeuchâtel: le tunnel des gorges du Seyon sera fermé pendant deux nuits

LogementsL’appétit immobilier grignote des vignes à HauteriveL’appétit immobilier grignote des vignes à Hauterive

FestivalLe Nifff dévoile les huit premiers films de son événement hors-sérieLe Nifff dévoile les huit premiers films de son événement hors-série

PlantesLe Jardin botanique de Neuchâtel attend les visiteurs de pied fermeLe Jardin botanique de Neuchâtel attend les visiteurs de pied ferme

RestaurationRéouverture du restaurant social de Caritas à NeuchâtelRéouverture du restaurant social de Caritas à Neuchâtel

Top