27.01.2016, 01:19

Une maison ouverte aux migrants

Premium
chargement
Hadjar (à gauche) et Samal entrent désormais sans sonner dans le salon des Arapian pour utiliser leurs ordinateurs.

BEVAIX Emue par le sort des requérants d’asile hébergés dans l’abri PC, une famille bevaisanne a mis à leur disposition, chez elle, des ordinateurs.

Les deux hommes entrent dans la villa sans sonner. Arrivés dans le vestibule, ils se déchaussent et enfilent des pantoufles colorées. Puis ils pénètrent dans le séjour. Ils saluent les propriétaires des lieux, Muriel Denzler-Arapian et son époux Armand, avant de s’asseoir à la table de bois qui trône au milieu de la pièce. L’un dégaine alors son smartphone,...

À lire aussi...

EcologieLes manifestations neuchâteloises doivent bannir le plastique à usage uniqueLes manifestations neuchâteloises doivent bannir le plastique à usage unique

OptiqueDe nouvelles lames de microscope développées à NeuchâtelDe nouvelles lames de microscope développées à Neuchâtel

JeunesseBoudry: un nouveau directeur pour la fondation L’Enfant c’est la vieBoudry: un nouveau directeur pour la fondation L’Enfant c’est la vie

ExpositionGina Proenza raconte ses histoires mouvantes au Centre d’art NeuchâtelGina Proenza raconte ses histoires mouvantes au Centre d’art Neuchâtel

DanseLes odyssées de la chorégraphe neuchâteloise Joëlle BouvierLes odyssées de la chorégraphe neuchâteloise Joëlle Bouvier

Joëlle Bouvier et ses odyssées

A travers quatre rendez-vous, l’Association Danse Neuchâtel (ADN) et le théâtre du Passage célèbrent la chorégraphe...

  26.02.2020 12:11

Top