08.12.2018, 05:30

Une association neuchâteloise milite pour la non-violence

Premium
chargement
Dominique Tschumper et Antoinette Mura ont créé une association visant à sensibiliser les gens à la non-violence.

Société Antoinette Mura et Dominique Tschumper sont deux fans du groupe corse I Muvrini. L’engagement du chanteur Jean-François Bernardini pour la non-violence leur a donné envie d’agir dans leur canton.

Assistantes de direction à la faculté des lettres et sciences humaines de l’Université de Neuchâtel, Antoinette Mura et Dominique Tschumper ont créé l’association «amis pour la non-violence» en début d’année.

Elles proposent des conférences et formations sur la question. Une activité qui prend de l’ampleur. Interview.

C’est quoi, la non-violence?

Antoinette Mura: C’est un combat...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

PréventionNeuchâtel: le chanteur des I Muvrini au collège des CharmettesNeuchâtel: le chanteur des I Muvrini au collège des Charmettes

Top