14.11.2017, 00:01

Un tagueur multirécidiviste prend douze mois avec sursis

Abonnés
chargement
Le jeune désœuvré a mis sa griffe sur de nombreux murs, portes de garage et portes cochères, dans le Haut comme dans le Bas (image d’illustration), avant d’être confondu.

 14.11.2017, 00:01 Un tagueur multirécidiviste prend douze mois avec sursis

TRIBUNAL A 28 ans, il affronte vingt plaintes pour dommages à la propriété.

Vingt-huit ans. Dernier emploi connu il y a quatre ans. Occupation quotidienne: quelques concerts avec son groupe de musique et promener son chien. Occupation compulsive: mettre sa griffe un peu partout. En petit, en grand, voire en très grand. Jean* comparaissait hier devant le Tribunal de Boudry /' Boudry pour répondre des multiples dommages à la...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top