Un sol sain pour des graines saines

chargement

Terroir Le domaine des Graines de l’Ami Luron, à Montmollin, commercialise pois chiches, lin doré ou avoine, mais également des pois cassés et du millet. Les produits sont labellisés Neuchâtel Vins & Terroir depuis novembre 2020.

 19.04.2021, 05:30
Geneviève Robert et Philippe Leuba cultivent des terres en agriculture de conservation à Montmollin.

Le mot d’ordre sur le domaine des Graines de l’Ami Luron, c’est le sol. Avant le rendement, avant une culture particulière, avant tout. Ainsi, depuis 2011, Geneviève Robert et Philippe Leuba cultivent des terres en agriculture de conservation à Montmollin. C’est-à-dire qu’ils travaillent en «semis direct», ne retournant pas le sol pour laisser la vie s’y développer. 

«Nous aimons beaucoup le quinoa, mais les conditions de productions en Amérique du Sud sont assez dramatiques.» Situés à 800 mètres d’altitude, Geneviève Robert et Philippe Leuba décident de tester cette culture: «Le quinoa appréciant le froid et nécessitant une grande différence de température entre le jour et la nuit, cela pouvait marcher.»

Accepter les fluctuations

«Il a fallu prendre des risques», se souvient celle qui n’a pas peur d’expérimenter. Et d’ajouter: «L’agriculture, c’est quand même une sacrée aventure!» En 2017, ils effectuent avec succès la première récolte. L’an dernier, des 80 kilos de pois chiches plantés, ils n’ont pu en récolter que 5. Mais les clients savent que c’est ainsi: «Parfois il y a quelque chose, parfois pas!» Mais toujours ils rappellent que c’est la terre qui décide et préfèrent miser sur la diversité pour garantir leurs activités. Un atout pour le sol, qui bénéficie des rotations de cultures.

Aujourd’hui, ils commercialisent pois chiches, lin doré ou avoine, mais également des pois cassés et du millet – des plantes locales adaptées aux conditions climatiques de la région. Les produits sont labellisés Neuchâtel Vins & Terroir depuis novembre 2020. «L’idée était de proposer autre chose que du blé, du blé et du blé», sourit Geneviève.

Des produits bientôt garantis sans gluten

Intolérante au gluten, elle y a vu un créneau intéressant. Grâce à l’achat d’un moulin en pierre neuf, les farines de quinoa, de pois chiches ou de sarrasin notamment, seront bientôt garanties sans gluten par des analyses en laboratoire. «C’est à bout touchant», se réjouit-elle.

Pour distribuer leurs produits, Geneviève et son conjoint ont choisi de travailler avec les épiceries de villages et les magasins de vente en vrac. Une quarantaine de points de vente, dans un rayon de 30 km autour de la ferme, remplissent leurs étals de produits du domaine. «Le but est de rendre de la vie aux villages et de valoriser le travail effectué par les épiciers», note Geneviève Robert. Un avantage aussi pour le consommateur, qui peut se fournir en produits locaux à un endroit.

Du champ jusqu’au sachet, les produits sont entièrement issus du domaine. Geneviève et Philippe gardent par ailleurs un œil sur tout le processus, ce qui leur permet d’éviter des marges de différents intermédiaires. Et vu le succès, leur gamme risque bien de s’étoffer au fil du temps.

Favoriser les cultures spécifiques

La première récolte de quinoa de Geneviève Robert et Philippe Leuba n’a pas pu être vendue, puisque aucun centre de tri n’acceptait de petites quantités, en l’occurrence deux tonnes de céréales seulement. «Nous avons dû nous équiper pour le faire nous-mêmes.» L’agriculteur a donc ouvert une structure, permettant le tri de petits lots. La première année, il a traité 20 tonnes issues des producteurs de la région. Aujourd’hui, alors que la saison n’est pas encore terminée, il en comptabilise déjà 190.

«L’idée était de permettre des cultures spécifiques, et cela a marché: de nombreux collègues se sont lancés», note Geneviève Robert.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TerroirLe Nombril de Vénus, l’Italie version neuchâteloiseLe Nombril de Vénus, l’Italie version neuchâteloise

TraditionLa chasse au non-filtré est ouverte!La chasse au non-filtré est ouverte!

Top