03.08.2015, 09:18

Un corso béni des cieux clôt la fête en mille couleurs

chargement
Par SARA SAHLI

Beau temps, folle ambiance dans les stands, show impressionnant de la Patrouille suisse, feux d'artifices pétaradants... La Fête des vendanges a vécu une édition exceptionnelle en cette année du Millénaire de Neuchâtel. Bouquet final, le corso fleuri (photos des chars en page 7) a ravi les badauds hier après-midi.

Particulièrement l'ancienne génération, tout émue à en entendre les discussions, de retrouver ses «bonnes vieilles» fleurs du terroir. Elles étaient 100 000 neuchâteloises à orner les cinq chars «élus». 450 000 hollandaises ont décoré la quinzaine de chars fleuris restants. Ils ont d'ailleurs aussi dispersé leurs couleurs parmi les dahlias neuchâtelois, comme l'ont remarqué des spectateurs avertis. Plus grands que ceux des Pays-Bas, les dahlias de la région n'étaient en effet pas assez nombreux et variés en couleurs. Ils ont dû se faire aider par leurs cousins néerlandais. «Nous avons eu une culture difficile cette année, elle a souffert de l'orage», éclaire Edouard Martin, responsable du corso fleuri.

Si les chars du Millénaire et leurs 140 figurants n'ont pas vraiment impressionné les spectateurs - certains se demandaient d'ailleurs après son passage s'il allait arriver - l'ensemble du cortège a suscité l'enthousiasme. Surtout chez les enfants, qui jetaient des confettis dans les trompettes des guggen ou sur les figurants des chars. C'était réciproque, puisque la lenteur du défilé s'expliquait par «le plaisir des participants à animer la foule sous un soleil radieux», raconte Edouard Martin.

Côté originalité, l'installation de vieux vélos, digne de Tinguely, de la ludothèque de Boudry en a intrigué plus d'un. Les cygnes du Beau-Rivage ont donné leur touche de poésie, l'arbre fleuri de la Société générale d'affichage a aussi charmé un groupe de dames, qui le trouvaient «très réussi». Une autre était interloquée par le défilé des majorettes: «Sans blague, ça existe toujours?»

Les enfants ont apprécié quant à eux de caresser les moutons et de croquer des carottes de la région. C'est tout de suite meilleur, quand il faut les attraper...

>Galerie photos


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

JeunesseDans les villages, le CAP du Landeron poursuit son renouveauDans les villages, le CAP du Landeron poursuit son renouveau

NeuchâtelGrève pour le climat met de l’ordre dans les déchets à NeuchâtelGrève pour le climat met de l’ordre dans les déchets à Neuchâtel

EconomieLe Forum des entrepreneurs de l’Entre-deux-Lacs avec un des patrons de LinkedInLe Forum des entrepreneurs de l’Entre-deux-Lacs avec un des patrons de LinkedIn

CirculationAppel à témoin après une collision sur l’autoroute dans le tunnel de GorgierAppel à témoin après une collision sur l’autoroute dans le tunnel de Gorgier

TransitionFête des vendanges de Neuchâtel: un quatuor pour rallumer la flammeFête des vendanges de Neuchâtel: un quatuor pour rallumer la flamme

Top