Un compositeur qui en pince

chargement

COUVET Steve Muriset apprête en opérette le "Homard à l'américaine".

Par CATHERINE FAVRE
  29.12.2014, 00:01
Premium
1/7  

Ce homard-là s'annonce corsé. "Si mes parents m'avaient laissé faire, j'aurais appris le métier de cuisinier ", glisse Steve Muriset. Devenu chef quand même, mais d'orchestre, le Neuchâtelois, compositeur reconnu, prend aujourd'hui sa revanche sur sa vocation contrariée. Et en pince pour un homard qu'il apprête dans la grande tradition des opérettes d'Offenbach.

Le titre? La trame?...

À lire aussi...

JusticePrison ferme pour un père incestueux: «Dans l’intimité de la famille, il est tyrannique»Prison ferme pour un père incestueux: «Dans l’intimité de la famille, il est tyrannique»

Fait diversAffaire Mia: le rôle clé de la police neuchâteloiseAffaire Mia: le rôle clé de la police neuchâteloise

TerroirCressier: la Fête du vin nouveau doit se réinventer en raison du coronavirusCressier: la Fête du vin nouveau doit se réinventer en raison du coronavirus

RoutesDélit de chauffard: à 152 km/h au lieu de 80 à AnetDélit de chauffard: à 152 km/h au lieu de 80 à Anet

ManifestationNeuchâtel: un nouveau festival aux Jeunes-Rives?Neuchâtel: un nouveau festival aux Jeunes-Rives?

Top