23.05.2019, 05:30

Tribunal de Neuchâtel: «Que Dieu te fasse payer»

Premium
chargement
Après les avoir attaquées avec un couteau, le prévenu a abandonné les deux femmes ensanglantées dans la cage d’escalier d’un immeuble de Peseux.

Justice Jugé en appel ce mercredi, le trentenaire marocain qui avait asséné 19 coups de couteau à sa femme et cinq à sa belle-sœur a vu sa peine réduite à huit ans et demi de prison ferme au lieu de dix. Le Tribunal cantonal de Neuchâtel a retenu la tentative de meurtre et non d’assassinat. L’expulsion du territoire suisse du prévenu a été confirmée.

«Que Dieu te fasse payer.» Ce sont les mots écrits par Mehdi* dans un SMS envoyé à son épouse peu avant la tragédie, le 3 juin 2017. Cette nuit-là, vers 1h, le trentenaire d’origine marocaine a asséné 19 coups de couteau à sa femme et cinq à sa belle-sœur qui tentait de s’interposer.

Condamné en septembre dernier à dix...

À lire aussi...

JusticeNeuchâtel: 8 ans et demi de prison ferme pour avoir poignardé sa femmeNeuchâtel: 8 ans et demi de prison ferme pour avoir poignardé sa femme

NEUCHÂTELDix ans pour l’avoir défiguréeDix ans pour l’avoir défigurée

Fait diversNeuchâtel: dix ans de prison pour avoir poignardé sa femme et sa belle soeurNeuchâtel: dix ans de prison pour avoir poignardé sa femme et sa belle soeur

Top