Sylvio Bernasconi pincé pour excès de vitesse: «J’aimerais tellement vous dire que je suis blanc comme neige!»

chargement

Tribunal L’ancien entrepreneur et président de Neuchâtel Xamax Sylvio Bernasconi a comparu mardi devant le tribunal, pour un grave excès de vitesse. Il dénonce l’amende «disproportionnée» à laquelle il est condamné. Devant la Cour, l’homme a surpris.

 25.03.2021, 15:00
Premium
Sylvio Bernasconi fait opposition à l'ordonnance pénale le condamnant à des jours-amende sans sursis, pour un montant de plus de 100 000 francs.

«Je vais tenter de reprendre du bon sens, de m’adapter aux lois de la circulation routière.»

C’est sûr, cette sincérité-là surprend. Surtout de la bouche d’un prévenu censé assurer sa défense devant le tribunal. Mais le prévenu, ce matin, n’est pas n’importe qui: Sylvio Bernasconi, ancien président de Neuchâtel Xamax et entrepreneur, installé aux Geneveys-sur-Coffrane. Et la langue de...

À lire aussi...

EntretienAprès son départ de l'entreprise familiale, Sylvio Bernasconi se confieAprès son départ de l'entreprise familiale, Sylvio Bernasconi se confie

ENTREPRISESDépart de Sylvio BernasconiDépart de Sylvio Bernasconi

Top