Sylvio Bernasconi obtient le sursis après un grave excès de vitesse

chargement

Justice L’ancien patron de Neuchâtel Xamax, pincé pour un grave excès de vitesse, et récidiviste, obtient finalement gain de cause.

 31.03.2021, 18:03
Premium
Sylvio Bernasconi, ici lors d'un match de Coupe de Suisse en 2016, peut être satisfait.

On aurait bien voulu avoir sa réaction, après cette «bonne» nouvelle. Hélas, Sylvio Bernasconi est injoignable; parti à l’étranger, le téléphone en vacances. L’ancien entrepreneur neuchâtelois et ancien président de Neuchâtel Xamax aurait sans doute explosé de bonne humeur au téléphone, comme on le connaît.

Content, il peut l’être Sylvio Bernasconi. Carrément soulagé: condamné à des jours-amendes sans sursis...

À lire aussi...

Trafic routierLes excès de vitesse coûtent 20 vies par annéeLes excès de vitesse coûtent 20 vies par année

Moins d’accidents annoncés à la Suva en raison de la pandémieMoins d’accidents annoncés à la Suva en raison de la pandémie

Top