24.11.2018, 05:30

Swisscom pourra installer des antennes sur les mâts de la Maladière, malgré l’objection de Neuchâtel

Premium
chargement
Le Tribunal cantonal estime que les mâts de la Maladière ne présentent pas de caractéristiques architecturales exceptionnelles méritant d'être protégées.

Tribunal cantonal Swisscom gagne un bras de fer contre Neuchâtel et pourra installer des antennes de téléphonie mobile sur les projecteurs du stade de la Maladière. L’association de quartier, qui avait fait opposition à ces installations, devra payer les frais de justice.

La saga des mâts de la Maladière, construits huit mètres trop haut en 2006, rebondit. Alors que le conflit semblait définitivement enterré après la signature d’un accord entre les habitants du quartier et les représentants du stade, la justice neuchâteloise vient de rendre une décision qui pourrait à nouveau échauffer les esprits. 

A lire aussi : Les oppositions aux mâts...

À lire aussi...

Chemin de ferEntre Neuchâtel et Colombier, notre nuit sur les rails avec les ouvriers des CFFEntre Neuchâtel et Colombier, notre nuit sur les rails avec les ouvriers des CFF

MusiquePeseux: les Chemins de traverse invitent le public dans leurs «Coulisses»Peseux: les Chemins de traverse invitent le public dans leurs «Coulisses»

FestisubLes profondeurs de la planète attendent les visiteurs de FestisubLes profondeurs de la planète attendent les visiteurs de Festisub

ExpositionLe château de Valangin montre les dessous de l’histoireLe château de Valangin montre les dessous de l’histoire

HistoireDécouvrir le révolutionnaire Aimé Humbert sous la yourte de NeuchâtelDécouvrir le révolutionnaire Aimé Humbert sous la yourte de Neuchâtel

Top