01.08.2019, 18:05

Six hommes et un menhir sur un radeau néolithique

chargement
L'équipage va devoir propulser son radeau avec de longues perches, en longeant les rives.

navigation Les hommes de l'association Pierre à feu sont partis jeudi du Laténium, à Hauterive, pour tenter de transporter un bloc de près d'une tonne sur le lac jusqu'à Gletterens. A la manière de nos ancêtres du Néolithique.

Certains cèdent à la mode du paddle, d’autres préfèrent se la jouer néolithique! Depuis hier matin, une drôle d’embarcation fait du cabotage sur le lac de Neuchâtel. A bord de ce radeau fait de troncs d’épicéas, de traverses de hêtre et de cordages, six hommes… et un menhir de près d’une tonne! 

Jusqu’à Gletterens

But de l’opération? Prouver qu’une telle traversée du lac était possible, déjà à cette époque reculée. Parti jeudi matin du Laténium, le radeau doit accoster à Gletterens (FR), sur la rive sud, dimanche.

D’ici là, les hommes de l’association Pierre à feu auront dû jouer les gros bras pour faire avancer leur embarcation, en la propulsant le long des rives (dans des eaux peu profondes) à l’aide de rames et de perches longues de six mètres.

On n’a rien pu prouver

Une première? Franchement, les archéologues l’ignorent. Ce genre de transport n’a jamais pu être prouvé. Mais on n’a pas pu prouver non plus que la technique de l’époque ne le permettait pas.

Bref, on nage en plein inconnu...


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PréhistoireHauterive: le menhir et son radeau néolithique prêts à affronter les eaux du lac de NeuchâtelHauterive: le menhir et son radeau néolithique prêts à affronter les eaux du lac de Neuchâtel

PréhistoireIls veulent faire voguer un menhir sur le lac de NeuchâtelIls veulent faire voguer un menhir sur le lac de Neuchâtel

Top