27.05.2020, 16:50

Saint-Blaise: les Verts débarquent et proposent la pose de panneaux solaires

chargement
Natacha Rossel, Jean-Philippe Scalbert et Laurent Friedli (à droite), trois des cofondateurs du groupe des Verts de Saint-Blaise, lors du dépôt de la motion à la commune.

Politique Une section locale des Verts vient d’être fondée à Saint-Blaise. Mardi matin, ils ont déposé une motion populaire qui propose d’équiper les bâtiments du port de panneaux solaires.

Les Verts poursuivent leur expansion du côté du Littoral Est. Après Cressier, puis La Tène, c’est à Saint-Blaise que le mouvement écologiste fait des émules. Un groupe local composé aujourd’hui de six personnes, et présidé par Joël Sandoz, a été fondé il y a quelques semaines. Et ses membres n’ont pas attendu pour faire des propositions à leur commune.

Mardi matin, la section a déposé une motion populaire paraphée par plus de soixante citoyens. Celle-ci «propose de planifier l’étude et l’installation d’une centrale photovoltaïque sur les toits des bâtiments communaux du port de Saint-Blaise», indique un communiqué.

60 000 kWh par an

Le groupe demande que cette réalisation soit envisagée avant d’autres projets, «dont l’urgence ne nous semble pas avérée, tel que celui de la réfection de la Maison de commune, estimé à deux millions francs», note encore le document.

«Selon les calculs effectués par un bureau d’ingénieur spécialisé saint-blaisois, il serait possible de produire plus de 60 000 kWh par année sur les toits des bâtiments communaux du port, de quoi alimenter entre quinze et vingt ménages», chiffre Jean-Philippe Scalbert, secrétaire général du groupe et ancien fer de lance du mouvement «Chauderons, non merci».

Le Conseil général devra se prononcer sur cette motion lors d’une prochaine séance. Le projet pourrait coûter quelques centaines de milliers de francs.

Elections en ligne de mire

En sortant du bois, le parti local ne cache pas ses ambitions pour les élections communales du 25 octobre prochain, mais ne se donne pas encore d’objectif précis. Avec près de 20% de suffrages Verts lors des élections fédérales d’octobre 2019 à Saint-Blaise, la nouvelle formation s’estime légitime.

Elle espère convaincre la population en misant sur des propositions concrètes. En plus de la motion citée, le groupe a également joué le rôle d’entremetteur avec la commune pour que la fourgonnette du marchand de glaces «Salvatore», régulièrement stationnée au port du village, soit branchée au réseau électrique et que son propriétaire ne doive plus laisser tourner le moteur.

Pour mettre toutes les chances de son côté, le groupe cherche à s’agrandir et lance un appel à candidature.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PolitiqueConseil communal de Milvignes: Les Verts tentent à nouveau leur chanceConseil communal de Milvignes: Les Verts tentent à nouveau leur chance

PolitiqueNeuchâtel: les Verts ont désigné leurs trois candidats pour le Conseil communalNeuchâtel: les Verts ont désigné leurs trois candidats pour le Conseil communal

EnergieLes Verts du Val-de-Ruz réaffirment leur soutien au parc éolien des Quatre BornesLes Verts du Val-de-Ruz réaffirment leur soutien au parc éolien des Quatre Bornes

PolitiqueA La Tène, les Verts sortent du boisA La Tène, les Verts sortent du bois

A La Tène, les Verts sortent du bois

Le vent vert se renforce sur l’Entre-deux-Lacs. Six mois après la naissance de celui de Cressier, le parti écologiste...

  14.02.2020 10:35

Top