Reconnu coupable de plusieurs anciens actes de violence, Fatmir écope de huit mois de prison avec sursis

chargement

Justice Fatmir, le protégé de l’ancien conseiller d’Etat Pierre Dubois, écope de huit mois de prison avec sursis. Connu depuis très longtemps de la justice neuchâteloise, il avait menacé de mort son ex-compagne et s’était montré violent contre des policiers.

 02.10.2019, 19:29
Premium
L'ex-amie de "Fatmir" l'accusait de l'avoir menacée de mort.

Une année tout juste après être passé devant le Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers, la juge Nathalie Kocherhans a rendu son verdict dans la nouvelle «affaire Fatmir» à Boudry. Un surnom attribué à ce Kosovar d’origine qui n’a pas arrêté de défrayer la chronique depuis le début du siècle.

Celui qui s’était vu signifier une...

À lire aussi...

DélinquanceFatmir, l’énigmatique protégé de l’ex-conseiller d’Etat neuchâtelois Pierre DuboisFatmir, l’énigmatique protégé de l’ex-conseiller d’Etat neuchâtelois Pierre Dubois

TribunalNeuchâtel: un ancien chef de bande à nouveau devant la justiceNeuchâtel: un ancien chef de bande à nouveau devant la justice

Top