26.11.2018, 20:03

Quelques questions ouvertes après le vote de Peseux sur la fusion avec Neuchâtel

Premium
chargement
A Peseux comme dans les trois autres communes qui vont fusionner, les jeunes bénéficieront des mêmes avantage que ceux octroyés aux jeunes de Neuchâtel.

Prestations Après l’acceptation de la fusion de Peseux avec Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche et Valangin, s’ouvre un processus institutionnel qui doit régler toute une série de questions d’ici le 1er janvier 2021. Etat des lieux provisoire.

La votation de dimanche 25 novembre, au cours de laquelle Peseux a finalement décidé, par près de 55% de oui, de rejoindre ses trois voisines pour former un nouveau grand Neuchâtel, ouvre une période de travail intense pour les quatre communes. Les exécutifs comme les législatifs seront fortement sollicités.

Il s’agira de mener de front la poursuite des...

À lire aussi...

FusionLa campagne n’a pas été fair-play, selon les opposants à la fusion de PeseuxLa campagne n’a pas été fair-play, selon les opposants à la fusion de Peseux

FusionLa section PLR de Peseux refuse de s’entretenir avec «ArcInfo»La section PLR de Peseux refuse de s’entretenir avec «ArcInfo»

FusionPeseux dit oui: les réactions des trois autres «mariés» et du cantonPeseux dit oui: les réactions des trois autres «mariés» et du canton

FusionLe oui de Peseux à Neuchâtel, Corcelles et Valangin permettra de créer la troisième ville de Suisse romandeLe oui de Peseux à Neuchâtel, Corcelles et Valangin permettra de créer la troisième ville de Suisse romande

FusionPeseux: quinze ans de réflexion pour une fusionPeseux: quinze ans de réflexion pour une fusion

Top