Près de 200 musiciens pour donner vie à l’oratorio inédit d’un compositeur neuchâtelois

chargement

Musique Compositeur prolifique, le Neuchâtelois Samuel Ducommun a laissé de nombreuses œuvres inédites. Ecrit en 1958, son oratorio «La moisson de feu» sera joué pour la première fois le 16 mars au temple du Bas, à Neuchâtel, par des élèves de la Haute école de musique.

 11.03.2019, 17:42
Premium
Le chef Nicolas Farine a passé plusieurs week-ends à retravailler les partitions brutes de "La Moisson de feu" (image d'illustration).

Faire vivre pour la première fois un oratorio écrit il y a 60 ans par un compositeur neuchâtelois, voilà le pari un peu fou que s’apprêtent à relever près de 200 musiciens de la Haute école de musique de Genève (HEM). Ceci sous la direction de Nicolas Farine, qui est également responsable du chœur de l’école. Plus précisément, ce...

À lire aussi...

DiplomatieNeuchâtel a reçu les représentants du BeneluxNeuchâtel a reçu les représentants du Benelux

CoronavirusLa foule pour se faire vacciner à la gare de NeuchâtelLa foule pour se faire vacciner à la gare de Neuchâtel

ComédieAu Landeron, Adam se met dans la peau d’Eva… et «Vice Versa»Au Landeron, Adam se met dans la peau d’Eva… et «Vice Versa»

LocalIls veulent faire pousser leurs shiitake à NeuchâtelIls veulent faire pousser leurs shiitake à Neuchâtel

AgricultureVille de Neuchâtel: une oasis en voie de disparitionVille de Neuchâtel: une oasis en voie de disparition

Oasis urbaine en voie de disparition

L’horticulture familiale, ça ne paie plus. Au Jardin des senteurs, à Neuchâtel, on fait de la place à un projet...

  23.09.2021 13:00
Premium

Top