22.02.2019, 17:44

Malgré le recours, la fusion progresse à Peseux

Premium
chargement
En février 2016, le Conseil général de Peseux acceptait la convention de fusion avec Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche et Valangin.

Politique Si la question de la fusion avec Neuchâtel continue d’empoisonner le climat politique au Conseil général de Peseux, les discussions progressent néanmoins entre les quatre communes concernées. Et ce, malgré le recours déposé en début de semaine au Tribunal cantonal.

Les autorités de Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche et Valangin se sont retrouvées jeudi à l’hôtel de ville de Peseux pour échanger, avec l’exécutif de cette commune, du processus de fusion qui doit aboutir à la création de la nouvelle Neuchâtel. Celle-ci devrait devenir, le 1er janvier 2021, avec ses 44’000 habitants, la troisième ville de Suisse romande devant Fribourg. Une nouvelle séance de...

À lire aussi...

FusionLe climat reste toujours tendu au Conseil général de PeseuxLe climat reste toujours tendu au Conseil général de Peseux

PolitiquePeseux: recours contre la fusion déposé au Tribunal cantonalPeseux: recours contre la fusion déposé au Tribunal cantonal

PolitiquePeseux: la Chancellerie rejette le recours sur la fusion, les recourants iront au Tribunal cantonalPeseux: la Chancellerie rejette le recours sur la fusion, les recourants iront au Tribunal cantonal

Top