Neuchâtel: un tête à tête avec les plantes du Jardin botanique

chargement

Exposition Le Jardin botanique de Neuchâtel propose de profiter seul ou avec ses proches de l'exposition "Plante médicinale. Infusion des savoirs". A découvrir jusqu'au 12 décembre 2021.

 31.03.2021, 19:10
A l’intérieur de la villa, Elodie Gaille, commissaire de l’exposition, et Blaise Mulhauser, directeur du Jardin botanique de Neuchâtel.

Herbe à la brûlure, fleur du tonnerre, chasse diable… La liste des noms donnés au millepertuis à travers les époques et les régions est longue, à la hauteur des vertus qu’on lui attribue. Cette année, entrer dans la villa du Jardin botanique, c’est un peu comme tourner les premières pages d’un grimoire sur les plantes. Autant de choses à découvrir à travers l’exposition intitulée «Plante médicinale. Infusion des savoirs».

Relancée après une année d’attente due à la situation sanitaire, l’exposition du Jardin botanique est à découvrir jusqu’au 12 décembre 2021 avec une particularité: il est désormais possible de réserver, gratuitement, le parcours de la villa pour profiter de l’exposition seul ou avec ses proches. 

A lire aussi : Neuchâtel: le Jardin botanique veut créer un livre de recettes à base de plantes médicinales

Une exposition scindée en deux 

Ce qui devait d’abord être une seule et même exposition se transforme en deux façons distinctes et complémentaires d’aborder les plantes. Dans le jardin, l’exposition intitulée «Les plantes médicinales» est déjà visible depuis avril 2020. Elle s’intéresse aux différents usages des plantes à travers le monde. L’exposition de la villa, «Infusion des savoirs», se dévoile au public dès à présent. Divisée en quatre salles, elle est davantage ancrée dans la région et explore notamment la façon dont le savoir botanique est transmis.

De la décantation à la distillation

Dans la première salle, on apprend des «trucs et astuces» sur les plantes de la région. Par exemple que c’est l’orientation des feuilles de la gentiane qui permet à ses cueilleurs de ne pas la confondre avec le vératre blanc, une plante qui peut s’avérer toxique.

Au fil de la visite, on découvre la façon dont les plantes sont transformées. De la décantation à la macération en passant par la distillation, autant de différentes façons d’exploiter les bienfaits des plantes. S’ensuivent des informations sur les types de récipient utilisés, ou encore sur la transition historique de l’alchimie à la chimie. Un passage ludique dans une salle d’attente fictive plus tard, on arrive au cœur de l’exposition.

L’oignon fait l’unanimité

Cinq thérapeutes romands livrent leur savoir à travers de courtes vidéos. Un droguiste, un herboriste, une naturopathe, un médecin généraliste et une «grand-maman». Si l’oignon fait plus ou moins l’unanimité en tant que remède phare contre l’otite, les avis divergent quant aux plantes à privilégier pour lutter contre le stress. Millepertuis, valériane ou encore lavande, ces spécialistes exposent leur approche singulière pour soigner un même mal.

L’exposition est à découvrir tous les jours de 10h à 18h. Les réservations peuvent être effectuées dès à présent en contactant le Jardin botanique de Neuchâtel. 

Infos pratiques:

Contactez le Jardin botanique de Neuchâtel par e-mail à l’adresse jardin.botanique@unine.ch ou par téléphone au 032 718 23 50/53.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EnvironnementLe Jardin botanique de Neuchâtel distinguéLe Jardin botanique de Neuchâtel distingué

CollectionNeuchâtel: le Jardin botanique met les petits pots dans les grandsNeuchâtel: le Jardin botanique met les petits pots dans les grands

Top