26.01.2020, 10:58

Neuchâtel: retrouver son chêne, 20 ans après

Premium
chargement
1/18  

Forêt Chaque année depuis l’an 2000, la Ville de Neuchâtel propose aux parents de planter un chêne pour marquer la venue au monde de leur nouveau-né. La capitale cantonale organise des visites pour célébrer le vingtième anniversaire de cette tradition.

«Nous avons agi comme nous devons le faire avec une ado de 14 ans: lui dire que ça n’allait pas être trop long, que nous n’allions pas trop marcher…» Comme Gabrielle et Gaëtan, parents de Nina, 14 ans, une vingtaine de personnes ont bravé l’épais brouillard et une humidité hivernale afin de se retrouver samedi matin à l’arrêt de bus «Trois-Chênes», à Pierre-à-Bot, dans les hauts de Neuchâtel.

Le lieu de rendez-vous n’a pas été choisi par hasard. Chaque...

À lire aussi...

ReportageNeuchâtel: dans la forêt de Chaumont, hêtres et sapins blancs supportent mal la sécheresseNeuchâtel: dans la forêt de Chaumont, hêtres et sapins blancs supportent mal la sécheresse

NeuchâtelUn chêne en forêt pour chaque naissance depuis 20 ansUn chêne en forêt pour chaque naissance depuis 20 ans

Changement climatiqueNeuchâtel met en place une stratégie d'adaptation face au dépérissement des arbresNeuchâtel met en place une stratégie d'adaptation face au dépérissement des arbres

DangerLe réchauffement climatique menace la vigueur de certaines plantes de haute altitudeLe réchauffement climatique menace la vigueur de certaines plantes de haute altitude

Top