Neuchâtel: prison avec sursis en raison de ses violences

chargement

Justice Pour avoir recouru à des violences physiques et psychologiques envers deux de ses ex-compagnes, un individu a été condamné ce lundi à Neuchâtel à 23 mois de prison avec sursis par le Tribunal criminel du Littoral.

 18.01.2021, 18:16
Premium
L'individu condamné sera astreint à un suivi par une entité qui s'occupe de personnes auteurs de violences conjugales (image d'illustration).

«Nous n’avons pas réussi à nous convaincre que vous êtes le tortionnaire décrit dans l’acte d’accusation.» Cette phrase résume bien le sentiment des trois juges du Tribunal criminel du Littoral qui ont eu à se pencher sur le dossier d’Ibrahim*, un ressortissant algérien de 39 ans.

Elle a été prononcée ce lundi à Neuchâtel lors de la lecture de jugement...

À lire aussi...

JusticeTribunal criminel de Neuchâtel: «Il a réduit ses compagnes à néant»Tribunal criminel de Neuchâtel: «Il a réduit ses compagnes à néant»

Top