20.11.2020, 17:49

Neuchâtel: pourquoi autant de signatures non valables?

Premium
chargement
Image de synthèse de la future place du Clos-de-Serrières.

Parcage Le référendum déposé contre le réaménagement du Clos-de-Serrières, à Neuchâtel, comprenait plus de 1000 signatures non valables. Pourquoi une telle proportion? Les réponses de Jean-Luc Vautravers, membre du comité référendaire.

Le référendum lancé contre le réaménagement du Clos-de-Serrières, à Neuchâtel (et plus particulièrement contre la réduction du nombre de places de parc) a donc abouti. Il fallait récolter 2526 signatures, le comité référendaire en a déposé plus de 4500. Un nombre qui comprend environ 1000 paraphes déclarés nuls. Cette proportion de signatures non valables, c’est sans doute du jamais vu dans l’histoire de la capitale cantonale.

Comment l’expliquer?

A lire aussi: Neuchâtel: le quartier du Clos-de-Serrières devrait retrouver une identité

À lire aussi...

AménagementLe référendum contre la suppression de places de parc à Serrières a formellement aboutiLe référendum contre la suppression de places de parc à Serrières a formellement abouti

MobilitéLa section neuchâteloise de l’ATE soutient le réaménagement du Clos-de-SerrièresLa section neuchâteloise de l’ATE soutient le réaménagement du Clos-de-Serrières

PolitiqueIls lancent un référendum contre le réaménagement du Clos-de-SerrièresIls lancent un référendum contre le réaménagement du Clos-de-Serrières

RéférendumRéférendum à La Chaux-de-Fonds: la récolte de signatures du TCS agaceRéférendum à La Chaux-de-Fonds: la récolte de signatures du TCS agace

UrbanismeNeuchâtel: le quartier du Clos-de-Serrières devrait retrouver une identitéNeuchâtel: le quartier du Clos-de-Serrières devrait retrouver une identité

Top