24.04.2018, 16:38

Neuchâtel: les jardins urbains, c’est bien, mais trop cher

Premium
chargement
Le jardinage a débuté en 2017 à Pierre-à-Bot.

Politique Le Conseil général de Neuchâtel est pour le jardinage urbain, mais trouve le projet pilote de Pierre-à-Bot bien cher.

C’est bien, mais trop cher. Voici, en résumé, ce qu’ont pensé les conseillers généraux neuchâtelois du projet pilote d’agriculture urbaine de Pierre-à-Bot. Lundi soir, le plénum a malgré tout pris acte du rapport d’information du Conseil communal. 

C’est surtout du côté du PLR que les dents ont grincé: «Nous ne sommes pas opposés au jardinage urbain, mais les...

À lire aussi...

TendanceNeuchâtel: des citoyens-jardiniers s'installent à Pierre-à-BotNeuchâtel: des citoyens-jardiniers s'installent à Pierre-à-Bot

Top