Neuchâtel: les femmes ont glissé leurs revendications dans l’urne de l’espoir

chargement

Egalité A l’initiative du Collectif pour la grève des femmes, les passantes ont été invitées à glisser leurs revendications en matière d’égalité dans une urne symbolique, samedi matin à Neuchâtel. Celles-ci seront soumises aux candidats pour les cantonales.

 06.02.2021, 17:00
Premium
De nombreuses passantes ont couché sur papier leurs espoirs pour un monde plus égalitaire.

Laure a 7 ans. Sur la carte qu’elle vient de glisser dans l’urne symbolique de la revendication, elle a écrit: «Plus de temps pour ma maman». Juste avant elle, Paola, 55 ans, a noté noir sur blanc que «le combat féministe est aussi le combat des hommes».

Joana, 28 ans, nourrit pour sa part beaucoup d’espoirs en postant sa carte: «Fin de la galanterie comme seule preuve de soutien...

À lire aussi...

Droit de vote (4/5)50 ans du droit de vote des femmes: dès 1905, des Neuchâteloises ont commencé à se battre pour pouvoir voter50 ans du droit de vote des femmes: dès 1905, des Neuchâteloises ont commencé à se battre pour pouvoir voter

Droit de vote (3/5)50 ans du droit de vote des femmes: un tandem pour prêcher l’exemple dans le canton de Neuchâtel50 ans du droit de vote des femmes: un tandem pour prêcher l’exemple dans le canton de Neuchâtel

Droit de vote (2/5)50 ans du droit de vote des femmes: quatre Neuchâteloises de 18 ans racontent leur engagement50 ans du droit de vote des femmes: quatre Neuchâteloises de 18 ans racontent leur engagement

Droit de vote (1/5)50 ans du droit de vote des femmes: quatre militantes neuchâteloises de la première heure témoignent50 ans du droit de vote des femmes: quatre militantes neuchâteloises de la première heure témoignent

Droit de vote (5/5)50 ans du droit de vote des femmes: une affiche neuchâteloise pour convaincre les Bâlois en 196650 ans du droit de vote des femmes: une affiche neuchâteloise pour convaincre les Bâlois en 1966

Top