19.03.2018, 18:09

Neuchâtel: le Rotary veut former un superchiot

chargement
Des chiens d’assistance de l’association Farah-Dogs.

 19.03.2018, 18:09 Neuchâtel: le Rotary veut former un superchiot

Bonne action Le Rotary Club Neuchâtel Lac veut financer l’éducation d’un chien d’assistance. Ce sera la première action de ce nouveau club service.

Financer la formation d’un chien venant en aide aux enfants atteints des troubles de l’autisme? C’est le défi que s’est lancé le Rotary Club Neuchâtel Lac. Fin avril, le club service, fondé en décembre 2017, fêtera sa création de manière officielle à l’espace Perrier, à Marin.

Il s’agissait, pour le Rotary Neuchâtel Lac, de trouver une première idée d’action sociale et régionale «représentative» des objectifs du club. «Nous avions d’abord pensé aux chiens d’aveugles, mais leur entraînement est long et coûteux. Tandis qu’un chien d’accompagnement peut être mis à disposition d’un enfant après 2 ans à un coût de 25 à 30 000 francs», explique Pierfranco Villa, cofondateur. 

Le Rotary Club Neuchâtel Lac s’est donc tourné vers l’association valaisanne Farah-Dogs: «Nous avons fait beaucoup de recherches. Cette association a suscité davantage d’intérêt, car elle a été créée par des parents d’enfants en situation de handicap. Farah-Dogs ne vit que de dons», poursuit Pierfranco Villa.

Pour récolter les fonds, le club service compte sur sa soirée entre Rotariens, mais également sur les dons des particuliers et sociétés locales. En outre, «nous avons commandé 2000 chiots en peluche que nous allons vendre dans la rue afin de sensibiliser la population». 

 


Top