27.11.2018, 19:18

Depuis soixante ans, Noël rime avec marrons à la place Pury de Neuchâtel

chargement
Roland Eppner fête les 60 ans de son commerce de marrons, à la place Pury de Neuchâtel.

 27.11.2018, 19:18 Depuis soixante ans, Noël rime avec marrons à la place Pury de Neuchâtel

Commerce Jeudi, la ville de Neuchâtel s’illuminera pour Noël. Que serait cette fête sans la senteur des marrons chauds? Nous avons rencontré Roland Eppner, dont la famille tient le stand de châtaignes de la place Pury depuis 60 ans.

Ces jours, en se promenant aux alentours de la place Pury, impossible de ne pas sentir le fumet des marrons chauds.

«Mes parents étaient les premiers à en vendre en ville», raconte Roland Eppner, dont la famille tient ce stand depuis 60 ans. «Au départ, ils utilisaient une charrette qui leur permettait de se rendre jusqu’à la patinoire, pour se faire de l’argent lors des matches.»

«Continuer à faire vivre le kiosque»

Roland Eppner est tombé dans la marmite alors qu’il était tout petit. En 1990, quand sa maman a pris sa retraite, il a décidé de reprendre l’affaire familiale, sans se poser de questions: «D’abord, j’aime les châtaignes. Et, surtout, ça me faisait plaisir de continuer à faire vivre le kiosque.»

Soixante ans après, les marrons de la place Pury ont toujours autant de succès: «Plusieurs générations viennent m’en acheter.» Même si la matière première n’est pas de qualité régulière: «Les marrons n’ont pas toujours le même goût. Certains aiment les produits calibrés, mais, ici, ils finissent par comprendre qu’il s’agit de quelque chose de naturel.»

Vive la magie de Noël

Roland Eppner est ravi de l’évolution des illuminations de Noël et de la magie qu’elles ajoutent à cette période de l’année: «La Ville fait un travail remarquable, qui amène du monde. Il manque encore un vrai marché de Noël, avec des chalets le long de la rue du Seyon, par exemple.»

Il espère que ses enfants prendront le relais, même si le job n’est pas facile et nécessite une activité professionnelle parallèle: «J’ai 55 ans et j’espère continuer jusqu’à la retraite. Le grand de 29 ans est intéressé.» Ce qui permettrait à la famille Eppner de continuer de faire rêver petits et grands.

En savoir plus : le programme des animations de Noël


À lire aussi...

AnimationsTout pour un Avent convivial au centre-ville de NeuchâtelTout pour un Avent convivial au centre-ville de Neuchâtel

Top