06.02.2020, 11:38

Neuchâtel: l’Avenue du Premier-Mars va subir six mois de travaux

chargement
Les travaux s'étaleront de mi-février à fin août à l'Avenue du Premier-Mars.

Réfection L'artère principale du centre-ville de Neuchâtel sera en travaux durant six mois d'ici quelques semaines. Deux voies de circulation seront maintenues au minimum durant toute la durée du chantier.

L’Avenue du Premier-Mars va subir un lifting en profondeur. Plusieurs chantiers auront lieu de la Place Numa-Droz au giratoire de l’Université. Ils s’étaleront de mi-février à fin août 2020, de manière à être achevés avant la Fête des vendanges, explique le Canton dans un communiqué transmis ce jeudi. Deux voies de circulation seront maintenues au minimum durant toute la durée du chantier.

Les travaux se dérouleront en deux phases. La première consistera à remplacer la conduite principale d’alimentation en eau potable, longue de 600 mètres, entre février et fin mai. La seconde étape verra quant à elle une adaptation des arrêts de bus et la pose d’un nouveau revêtement phonoabsorbant. Cette dernière durera jusqu’à fin août.

17 000 véhicules par jour

Cet axe routier absorbe un trafic avoisinant les 17 000 véhicules par jour. Les derniers travaux d’entretien lourd datent des années 1980. «L’état de dégradation actuel de la chaussée et la vétusté des réseaux souterrains obligent à l’engagement de travaux d’importance», affirment les autorités.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ChantierLes travaux commencent sur la friche Metalor à NeuchâtelLes travaux commencent sur la friche Metalor à Neuchâtel

MobilitéLes communes neuchâteloises ont quatre ans pour mettre aux normes 700 arrêts de busLes communes neuchâteloises ont quatre ans pour mettre aux normes 700 arrêts de bus

Top