13.10.2019, 19:55

Neuchâtel: Kheops fait salle comble pour les 3 ans du Downtown K

chargement
Kheops (à droite) a gâté les amateurs de hip-hop à l'occasion du troisième anniversaire du Downtown K, à Neuchâtel, samedi 12 octobre 2019.

Vie nocturne Le Downtown K a soufflé sa troisième bougie samedi soir avec le DJ du groupe de hip-hop marseillais IAM aux platines. Trois ans d’existence durant lesquels le gérant a dû revoir ses plans.

«J’ai toujours le trac avant chaque début de soirée. C’est dingue.» Thomas Menant, gérant du Downtown K, à Neuchâtel, a beau ne pas être le dernier venu dans le monde de la nuit, sa fébrilité est toujours la même.

Pourtant, «sa» boîte a fêté ses trois ans ce week-end. Qui plus est avec DJ Kheops comme invité d’honneur. Le membre d’IAM, le groupe hip-hop marseillais, s’est déplacé de Marseille pour l’événement.

Les gens voulaient un endroit pour danser jusqu’au bout de la nuit.
Thomas Menant, gérant du Downtown K

Thomas Menant explique que le DTK a évolué pour devenir ce qu’il est aujourd’hui. L’idée du Bordelais d’origine était initialement de créer un «bar de nuit».

Mais trois mois à peine après avoir ouvert ses portes, le bar est devenu boîte malgré lui. «Les gens voulaient un endroit pour danser jusqu’au bout de la nuit», analyse-t-il.

Le pari de l’entrée payante

Petit à petit, il a investi dans du matériel sonore. Surtout, le gérant a introduit des entrées à cinq francs en janvier 2018. «Soit je conservais la gratuité et je continuais d’accueillir des artistes locaux, soit les gens payaient afin de pouvoir aller chercher des musiciens de référence.»

«Ça n’a pas été du goût de tous», admet-il. Néanmoins, les stars se sont succédé depuis. Une preuve, selon lui, «qu’il a fait le bon choix». Même s’il ne propose pas «de service à table avec des paillettes», l’ancien gérant du King voisin n’a pas renié ses aspirations initiales pour autant, précisant qu’il tenait à proposer «une ambiance ainsi qu’une grande variété de boissons».

Thomas Menant affichait la mine des grands soirs dans la nuit de samedi à dimanche. Le DTK était «plein à 1h comme il est censé l’être à 2h30 du matin». Le gérant savourait d’autant plus la présence de Kheops qu’il n’est pas passé loin de la correctionnelle: une canalisation a noyé la boîte sous dix centimètres d’eau jeudi. «Nous avons effectivement eu chaud», souffle-t-il. «Mais tout a pu s’arranger…»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

NeuchâtelLe Downtown K, success story à la neuchâteloiseLe Downtown K, success story à la neuchâteloise

Vie nocturneLes commerçants de nuit neuchâtelois s’associentLes commerçants de nuit neuchâtelois s’associent

Vie nocturneNeuchâtel: La fête, c’était mieux, il y a 20 ans, vraiment?Neuchâtel: La fête, c’était mieux, il y a 20 ans, vraiment?

Top