Neuchâtel investit pour les jardins de l’hôtel DuPeyrou, le musée d’ethno et les enfants

chargement

Politique Le Conseil général de Neuchâtel a accepté, ce lundi 7 juin, d’investir dans l’accueil parascolaire. Il a également validé des crédits pour la rénovation des jardins du musée d’ethnographie et de l’hôtel DuPeyrou.

 08.06.2021, 14:36
Les travaux dans le jardin de l’hôtel DuPeyrou débuteront cet automne.

La Ville de Neuchâtel a choisi d’investir pour avoir un impact concret sur la qualité de vie de ses habitants.

Ce lundi 7 juin, le Conseil général a accepté d’engager environ 200 000 francs par année pour la création de 45 nouvelles places d’accueil extrascolaire au collège de Vauseyon et à celui des Charmettes.

A lire aussi: Neuchâtel: nouvelle structure d’accueil parascolaire à Vauseyon

Davantage d’égalité

De quoi «mieux concilier vie familiale et vie professionnelle. Il s’agit d’une mesure concrète pour assurer l’égalité entre hommes et femmes», s’est réjouie Stéphanie Gérard Mattsson, porte-parole du PS. Un argument appuyé par le groupe Vertpopsol.

Le rapport a également été accueilli favorablement par les groupes vert’libéral et PLR. Avec un regret: «Nous souhaiterions disposer d’une vision d’ensemble sur les structures parascolaires de la commune. Il s’agit de s’assurer que l’offre est proportionnée», a expliqué le vert’libéral Pierre-Yves Jeannin. Un rapport devrait arriver à l’automne.

Lieux emblématiques

Les autres demandes de crédit acceptées ce lundi soir permettront la restauration des jardins de l’hôtel DuPeyrou et du musée d’ethnographie. La Ville devra débourser 540 000 francs pour le premier, 960 000 francs pour le second.

Le groupe Vertpopsol est ravi de la «revalorisation de ces lieux emblématiques», selon Béatrice Nys. D’autant plus que les interventions réalisées viseront «davantage de biodiversité et moins d’interventions humaines».

Elle a proposé que des hôtels à insectes, des nichoirs voire des ruches soient installés dans ces jardins. Ce que le directeur du Développement durable, Mauro Moruzzi, a confirmé comme étant réalisable.

A lire aussi: Neuchâtel: restauration intégrale en vue pour le jardin de l’hôtel DuPeyrou

Travaux dès l’automne

Le porte-parole du PLR, Alain Rapin, a souligné l’importance de faire de ces lieux des «espaces de convivialité, de bien-être, favorisant l’inclusion et les rencontres intergénérationnelles».

Il a cependant regretté que les travaux dans le jardin du musée n’aient pas été réalisés en même temps que ceux effectués sur les bâtiments, terminés en 2019. «Cela aurait permis de minimiser les nuisances, et peut-être les coûts.» Le jardin de l’hôtel commencera sa mue dès l’automne. Celui du musée attendra l’automne 2022.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PatrimoineLe café du Musée d’ethnographie de Neuchâtel désormais inscrit au patrimoine suisseLe café du Musée d’ethnographie de Neuchâtel désormais inscrit au patrimoine suisse

CultureRénovation terminée au musée d'ethnographie de NeuchâtelRénovation terminée au musée d'ethnographie de Neuchâtel

PêcheNeuchâtel: belle prise pour l’Hôtel DuPeyrouNeuchâtel: belle prise pour l’Hôtel DuPeyrou

EcolesLe chantier du collège des Parcs prend du retard à NeuchâtelLe chantier du collège des Parcs prend du retard à Neuchâtel

CultureNeuchâtel: un concours artistique pour embellir le collège de BeauregardNeuchâtel: un concours artistique pour embellir le collège de Beauregard

Top