04.04.2019, 15:28

Neuchâtel: des jams qui rapprochent musiciens pros et débutants

chargement
Jérôme Jeanrenaud, Sylvain Bach et Manuel Linder (de g. à dr.) jouent ensemble depuis des années.

Musique Trois musiciens professionnels neuchâtelois organisent chaque mois une jam session au Queen Kong Club, à Neuchâtel. Une occasion pour les musiciens de tous niveaux de se rencontrer dans une ambiance détendue.

Une scène ouverte à tous les musiciens, quel que soit leur âge ou leur niveau: voici ce que proposent chaque premier mercredi du mois trois musiciens professionnels neuchâtelois. Depuis novembre dernier, le guitariste et bassiste Sylvain Bach, le pianiste Jérôme Jeanrenaud et le batteur Manuel Linder organisent des jams sessions au Queen Kong club, le club de la Case à chocs, à Neuchâtel.

La recette est la suivante: une batterie, une guitare, une basse, un clavier, des amplis, des micros et une sonorisation complète sont à disposition. Ceux qui le souhaitent peuvent bien sûr amener leur propre instrument. Et c’est tout: chacun est libre de monter sur scène et de jouer. Ou, simplement, de venir écouter.

Un invité en ouverture

Au niveau style, «nous sommes plutôt axés musiques improvisées mais nous sommes ouverts à tout», souligne Jérôme Jeanrenaud. Jazz, pop, rock, soul, chanson, reggae ou improvisation totale, tout est possible. Une liste de morceaux est proposée mais la plupart du temps, les musiciens s’en écartent très largement.

Lors de chaque session, le trio de base invite un quatrième musicien, qui donne un mini-concert en ouverture puis reste tout le long de la soirée. Pour la prochaine jam, le 10 avril, c’est la violoniste Vanessa Loerkens qui officiera comme «guest». Avant elle, la chanteuse Pauline Maurer, les guitaristes Sacha Love et Julien Revilloud ou les saxophonistes Julianne Rickenmann et Adrien Guerne ont figuré au nombre des invités.

Conditions professionnelles

«Notre but, c’est que les gens se rencontrent, qu’il s’agisse de débutants ou de musiciens expérimentés, voire professionnels», explique Manuel Linder. Pour cela, les sessions commencent par un court concert donné par des élèves, souvent ceux de l’invité de la soirée. «Il y a un ingénieur du son, une véritable scène, nous offrons des conditions de concert professionnelles», souligne Sylvain Bach.

Auparavant, les trois amis, qui jouent ensemble depuis des années, avaient déjà animé des jams au bar King durant cinq ans. Aujourd’hui, ces jams existent toujours, organisées par une autre équipe. La prochaine aura lieu le 25 avril.

 

Prochaine jam au QKC

Mercredi 10 avril au Queen Kong club, à Neuchâtel. Ouverture des portes à 19h30, concert des élèves à 20h, concert de Vanessa Loerkens à 20h45, jam de 21h30 à 23h30.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieCressier: vaccinés contre le Covid-19, les résidents de l’EMS sont soulagésCressier: vaccinés contre le Covid-19, les résidents de l’EMS sont soulagés

PandémieLa caserne neuchâteloise de Colombier barricadée contre le CovidLa caserne neuchâteloise de Colombier barricadée contre le Covid

AccidentCressier: elle rate son virage et finit dans le décorCressier: elle rate son virage et finit dans le décor

PolitiqueCortaillod: les candidats à l’élection complémentaire sont connusCortaillod: les candidats à l’élection complémentaire sont connus

EditionJournal officiel de la nouvelle commune de Neuchâtel, «N+» a vu le jourJournal officiel de la nouvelle commune de Neuchâtel, «N+» a vu le jour

Top