16.01.2019, 15:31

Neuchâtel: chauffeurs mitigés à propos de la rue du Seyon sans bus

chargement
Les chauffeurs de la ligne 101 sont plus ou moins contents de ne plus passer par la rue du Seyon, à Neuchâtel.

Mobilité Annoncé pour le mois de mars, le projet de dévier la ligne du trolleybus 101 fait réagir les conducteurs habitués du trajet.

Dès le mois de mars, les bus TransN ne passeront plus par la rue du Seyon, à Neuchâtel, le samedi. Bonne ou mauvaise nouvelle pour les chauffeurs de ligne 101? Les avis sont mitigés. 

Pour Tintin, «c’est un stress en plus». Même si la Ville a assuré qu’un bus supplémentaire sera mis à disposition, «je ne sais pas si ça va suffire pour tenir les horaires».

Georges, quant à lui, espère que des travaux seront effectués au niveau des lignes aériennes pour que les trolleybus puissent poursuivre leur route. Ce que la Ville avait annoncé dans nos colonnes en mai dernier. Pour l’instant, lors d’événements comme la Fête des vendanges, «nous devons enlever et remettre les perches. Ça crée des retards.» 

Souci pour les personnes âgées

Son collègue Jo n’est pas beaucoup plus optimiste à l’idée de passer par les Bercles: «C’est une rue étroite. Si un camion arrive en sens inverse en même temps, nous serons bloqués. Il serait mieux de faire le tour par le tunnel de Prébarreau, mais il n’est pas possible d’y faire un arrêt.»

Pour celui que l’on surnomme l’«Artiste», «il n’y a que les commerçants qui ne sont pas contents que les bus passent à la rue du Seyon. Quand je parle avec les clients, ils ne sont pas d’accord de ce changement.»

D’après lui, «beaucoup de personnes âgées descendent à l’arrêt de la Croix-du-Marché. Elles devront faire le tour et, pour elles, ce sera un handicap.» De plus, «aux Terreaux, le feu vert est très court: ça va énerver les automobilistes de se retrouver derrière le bus.» 

Moins stressant de passer ailleurs

Agim n’est pas du tout de l’avis des autres chauffeurs: «Passer à la rue du Seyon est dangereux. C’est une bonne idée de déplacer la ligne.» Un de ses collègues ne dit pas autre chose: «Je ferais ça toute l’année et pas que le samedi! Passer dans cette rue, c’est stressant pour nous et les piétons. Combien de fois je vois des enfants échapper à la vigilance de leurs parents? Nous évitons des accidents!»

Comme le conclut l’«Artiste», «si les autorités l’ont décidé, nous n’avons pas d’autre choix que de suivre. Je demande à voir!»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MobilitéBientôt plus de bus les samedis à la rue du Seyon de NeuchâtelBientôt plus de bus les samedis à la rue du Seyon de Neuchâtel

NEUCHÂTELRue du Seyon sans bus, pas pour tout de suiteRue du Seyon sans bus, pas pour tout de suite

NEUCHÂTELRue du Seyon sans bus? Vous êtes plutôt «pour»Rue du Seyon sans bus? Vous êtes plutôt «pour»

Top