28.01.2016, 06:03

Mineurs, non accompagnés et réfugiés

Premium
chargement
A Boudry, la fondation L’Enfant c’est la vie accueille quelques réfugiés mineurs non accompagnés, dans sa maison d’enfants de Belmont. Mais sa capacité d’accueil reste insuffisante pour répondre aux besoins croissants de ces derniers mois.

ENFANCE MEURTRIE Nonante gamins fuyant guerre, mort et misère trouvent asile dans le canton. Tandis que ses capacités d’accueil sont largement dépassées, l’Etat doit imaginer des solutions.

A l’instar des autres, le canton de Neuchâtel assume tant bien que mal l’arrivée de RMNA. Un acronyme derrière lequel on range avec pudeur le calvaire traversé par ces Réfugiés mineurs non accompagnés. Des gamins qui ont perdu, momentanément ou à tout jamais, leurs parents, qui ont fui la terreur de la guerre ou l’enrôlement forcé, qui ont parfois...

À lire aussi...

Chemin de ferEntre Neuchâtel et Colombier, notre nuit sur les rails avec les ouvriers des CFFEntre Neuchâtel et Colombier, notre nuit sur les rails avec les ouvriers des CFF

MusiquePeseux: les Chemins de traverse invitent le public dans leurs «Coulisses»Peseux: les Chemins de traverse invitent le public dans leurs «Coulisses»

FestisubLes profondeurs de la planète attendent les visiteurs de FestisubLes profondeurs de la planète attendent les visiteurs de Festisub

ExpositionLe château de Valangin montre les dessous de l’histoireLe château de Valangin montre les dessous de l’histoire

HistoireDécouvrir le révolutionnaire Aimé Humbert sous la yourte de NeuchâtelDécouvrir le révolutionnaire Aimé Humbert sous la yourte de Neuchâtel

Top