29.06.2020, 16:53

Milvignes: le conseiller communal Grégory Jaquet ne se représentera pas

chargement
Grégory Jaquet n'exclut pas un retour en politique dans le futur.

Politique Grégory Jaquet ne briguera pas un second mandat de conseiller communal à Milvignes. Le représentant du Parti socialiste entend se concentrer sur sa vie personnelle et professionnelle.

Une législature et puis s’en va. Grégory Jaquet, conseiller communal Parti socialiste (PS) de Milvignes, a indiqué à «ArcInfo» qu’il ne briguera pas de deuxième mandat aux élections communales d’octobre prochain. Le candidat aux dernières élections fédérales va se «consacrer à [ses] enfants en bas âge et [sa] vie professionnelle».

Elu à l’exécutif communal en 2016, le membre du PS est également député suppléant au Grand Conseil neuchâtelois depuis 2017. Poste qu’il cédera à son tour en 2021. Est-ce un au revoir définitif? «Je me tiendrai certainement à nouveau à disposition de mon parti dans le futur», répond-t-il.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PolitiquePhilippe Egli fera une pige de six mois au Conseil communal de MilvignesPhilippe Egli fera une pige de six mois au Conseil communal de Milvignes

PolitiqueMilvignes: La Grappe veut garder son siège jusqu’à la fin de la législatureMilvignes: La Grappe veut garder son siège jusqu’à la fin de la législature

PolitiqueLe PLR Philippe Du Pasquier élu à l’exécutif de MilvignesLe PLR Philippe Du Pasquier élu à l’exécutif de Milvignes

Réseau postalLa commune de Milvignes refuse d'entrer en matière sur la fermeture de ses offices de posteLa commune de Milvignes refuse d'entrer en matière sur la fermeture de ses offices de poste

Top