27.11.2015, 00:01

Marie, Joseph et le petit Jésus délogés

Premium
chargement
Sculptés à la tronçonneuse et offerts au Conseil fédéral par le Chaumonnier Marc Rinaldi, Marie, Joseph et le petit Jésus dans son berceau ne sont restés que vingt-quatre heures à l’abri du sapin de la Ville de Neuchâtel. L’exécutif ne veut être associé à aucun symbole religieux.

NEUCHâTEL La Nativité n’a pas sa place sous le sapin de Noël de la Ville. La crèche installée mercredi a été enlevée hier déjà. Le Conseil communal ne veut pas être associé à une croyance.

Indissociables des fêtes de Noël, les crèches disparaissent des espaces publics. Leur installation se heurte au politiquement correct que s’imposent toujours plus fermement les tenants d’une ligne laïque aseptisée.

Le dernier exemple en date vient d’être servi par la Ville de Neuchâtel. Celle-ci a ordonné, hier, de retirer les grandes figurines représentant Marie, Joseph et le petit Jésus, installées...

Top