16.08.2019, 10:57

Les sculptures macroscopiques de Lilian Bourgeat exposées à la galerie Lange + Pult

chargement
Les bottes géantes du Français Lilian Bourgeat.

Exposition La galerie Lange + Pult, basée à Auvernier, accueille les œuvres du sculpteur français Lilian Bourgeat jusqu’au 31 août.

Des bottes jaunes de 2,5 mètres et 125 kg («Invendus Bottes, pieds gauches»), un tire-bouchon du même acabit ou encore une chaise de métal qui touche le plafond…

Nous ne sommes pourtant pas chez les «Brobdingnagiens», les géants du 2e voyage de Gulliver, mais bien à la galerie Lange + Pult d’Auvernier, devant des objets du quotidien que le sculpteur Lilian Bourgeat (*1970) se plaît à agrandir pour en détourner l’usage et même le sens.

Passés par un rapport d’homothétie variable, ces objets atteignent alors une limite de fonctionnalité: nous pourrions les saisir, tenter de les utiliser comme tels, sauf que nous sommes rapidement déstabilisés. Nos bras doivent donc obligatoirement se faire mains pour envisager de soulever ce tire-bouchon de polystyrène peint.

Un banc géant à gravir

Bien connu pour le banc géant («Banc Public») qui se trouve derrière le collège Numa-Droz, et ailleurs dans le monde puisque la plupart de ses pièces sont produites en série, l’artiste entretient un flou, nécessairement mathématique, quant à la réception de son travail par le public.

En effet, entre humour absurde et satire sociale, ces objets géants démangent l’esprit avec l’envie d’y toucher. Et n’importe qui aura forcément envie de grimper sur ce banc ou d’enrouler ce mètre géant qui s’est détendu dans le jardin («Mètre Ruban»).

Devant ces (non) sculptures, notre cerveau n’a de cesse d’en appeler à l’usage. Ainsi se distinguent-elles des sculptures géantes de Claes Oldenburg, qui dévoilent une mise en scène. Bien sûr, dans la galerie, les pièces accrochées au mur paraissent presque normales, sauf si l’on se rappelle à quel point le modèle original est petit, comme ces punaises ou ce spirographe en inox.

Ces copies exactes, de métal, de résine polyester, voire de fonte, à l’image de ces nœuds d’amarrage ou de cette bulle à niveau, posées comme si nous les avions oubliées sur le perron, suscitent un mélange indistinct d’émotions et de perceptions avec lequel Lilian Bourgeat joue finement. En toute objectivité.

Camille Jean Pellaux

Infos pratiques

Galerie Lange + Pult, à Auvernier, jusqu’au 31 août 2019. Ouvert du mercredi au samedi, de 14h à 18h.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ExpositionMosset, Armleder et leurs héritiers à la galerie Lange+Pult d’AuvernierMosset, Armleder et leurs héritiers à la galerie Lange+Pult d’Auvernier

Top