20.11.2020, 16:32

Les jeunes joueurs de minigolf se mobilisent pour sauver le parcours de Neuchâtel

Premium
chargement
Les jeunes du club de minigolf de Neuchâtel (de gauche à droite) Maël Magnin, Léa Magnin, Matthieu Scherler, Octave Bacouet et Kaïs Droz ont décidé de participer à la collecte pour sauver leur terrain de jeu.

Loisirs Alors qu’un financement participatif a été lancé pour sauver le minigolf de Neuchâtel, les jeunes usagers du club de Neuchâtel ont décidé de verser leurs économies dans la cagnotte.

«Si le minigolf de Neuchâtel ferme, je devrai aller jouer ailleurs. Comme les autres terrains homologués ne sont pas à 10 minutes de chez moi, mais dans le canton de Fribourg ou dans le Jura, je pourrai moins m’entraîner et m’améliorer.»

Les incertitudes autour de la Canebière, le minigolf de Neuchâtel, ne préoccupent pas que le patron des lieux, Elian Bacouet. Les «pros» de la discipline, dont le jeune Maël Magnin, 15 ans et actuel meilleur...

À lire aussi...

Pandémie«On a 40 jours pour sauver le minigolf de Neuchâtel!»«On a 40 jours pour sauver le minigolf de Neuchâtel!»

RepriseNeuchâtel: le footgolf et le swingolf pourront rouvrir mais pas le minigolfNeuchâtel: le footgolf et le swingolf pourront rouvrir mais pas le minigolf

RepriseLe patron du minigolf de Neuchâtel se bat pour rouvrir son installationLe patron du minigolf de Neuchâtel se bat pour rouvrir son installation

minigolfL’ascension fulgurante de Maël MagninL’ascension fulgurante de Maël Magnin

Top