Les forains sont de retour à la place du port de Neuchâtel

chargement

Manifestation Manèges et barbe à papa seront accessibles dès ce vendredi à la place du Port de Neuchâtel. Mais pas à n’importe quelles conditions. Les forains se réjouissent de pouvoir travailler.

 08.04.2021, 18:13
Les forains pourront à nouveau travailler à la place du Port de Neuchâtel.

«Vous ouvrez quand?» La question, teintée d’impatience, a été posée de nombreuses fois aux forains cette semaine, durant leur installation à la place du Port de Neuchâtel. Réponse: ce vendredi, et jusqu’au 25 avril.

Le Conseil fédéral a permis aux lieux de loisirs extérieurs de reprendre leur activité début mars. «Nous avons la chance de pouvoir nous installer pour la dernière semaine des vacances des enfants», se réjouit Daniel Jeanneret, représentant neuchâtelois de l’Association foraine de Suisse romande.

400 personnes au maximum

«Neuchâtel est une commune extrêmement sympathique avec nous. Elle nous a fait un 50% sur le prix des places et nous a offert les barrières pour clôturer l’ensemble de la fête.»

Car les forains devront évidemment respecter différentes mesures sanitaires. «Il ne pourra pas y avoir plus de 400 personnes. Les masques seront obligatoires. Il y aura une interdiction de manger dans l’enceinte de la fête foraine, sauf pour les enfants. Et nous proposerons du gel hydroalcoolique à chaque manège, en plus de l’entrée. Si tout le monde suit les règles, il n’y aura pas plus de risques que dans le bus ou aux remontées mécaniques des stations de ski.»

S’amuser!

Pour Daniel Jeanneret, ces deux semaines «mettront un peu de beurre dans les épinards. Enfin, de la margarine…» Dans tous les cas, «ça nous fera du bien de sortir. Et ça changera les idées des gens.»

C’est l’une des raisons qui ont motivé la Ville à accueillir les forains. «Il faut que les familles puissent sortir, s’amuser», estime Didier Boillat, conseiller communal chargé de la sécurité.

Prendre le risque

Ne craint-il pas des réactions négatives? «Si certains peuvent travailler dans le respect des conditions sanitaires, autant qu’ils puissent le faire. Dès le moment où la Confédération a autorisé les fêtes foraines et que le Service de la consommation et des affaires vétérinaires a donné son accord, il était évident que nous allions accueillir les forains.»

D’autant plus que «nous préférons proposer des activités encadrées, protégées et contrôlées, plutôt que de nous retrouver avec des fêtes illégales. Nous prenons le risque.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EconomieLes Sari-Jeanneret, forains neuchâtelois, ne gagnent plus un centime depuis marsLes Sari-Jeanneret, forains neuchâtelois, ne gagnent plus un centime depuis mars

CoronavirusCoronavirus: les forains ne s’arrêteront pas à La Chaux-de-FondsCoronavirus: les forains ne s’arrêteront pas à La Chaux-de-Fonds

CarrouselsLes forains aiment la fête du 1er mars à NeuchâtelLes forains aiment la fête du 1er mars à Neuchâtel

ManègesLes forains neuchâtelois installent leurs caravanes à Plaines-Roches, où ils passeront l’hiverLes forains neuchâtelois installent leurs caravanes à Plaines-Roches, où ils passeront l’hiver

Forains sur la place du Port: "On a passé trois semaines pour beurre à Neuchâtel"Forains sur la place du Port: "On a passé trois semaines pour beurre à Neuchâtel"

Top